VEVEY SOUS UNE AUTRE IMAGE

post by : noemie.reymond



Le Festival Images est une manifestation en plein air, gratuite, qui se déroule tous les deux ans sur une période de 3 semaines. Il a lieu dans la ville de Vevey, débute dans la gare puis s’étend sur le centre-ville et le bord du lac. Chaque édition propose un nouveau fil conducteur qui était cette année l’immersion.

Le festival met en avant les meilleures photographies contemporaines de professionnels ou étudiants.  Les visiteurs ont ainsi l’occasion de découvrir Vevey sous une forme inédite grâce aux images disposées par exemple sur des façades, au bord du lac ou dans des parcs. Cette année, il était également possible d’observer des images immergées.

Les œuvres exposées sont compréhensibles de tous, chaque série photographique est liée à un panneau explicatif qui donne des informations sur l’œuvre et l’artiste. Les œuvres sont parfois ludiques et les sujets abordés n’heurtent pas la sensibilité des plus jeunes. Après quatre éditions, le festival a presque doublé son nombre de fréquentations. Il a réussi à se démarquer des autres festivals de la photographie européens et trouver un publique fidèle.

More...

Les Grottos de la région de Lugano

post by : natacham.bullot



Un grotto est un restaurant de spécialités locales que l’on trouve dans la partie italienne de Suisse. Ce sont des restaurants typiques du à leur rusticité. On en trouve plus d’une cinquantaine dans les environs de Lugano. Ils ont tous gardé leur même aspect d’origine et le même esprit qu’auparavant, puisque qu’ils ont en moyenne environ 200 ans. C’est la raison pour laquelle on peut les reconnaître avec facilité.

More...

Tourisme Alpin sous pression

post by : mahautpa.douet



En comparaison internationale, le secteur suisse du tourisme a perdu des plumes ces dernières années. Les flux touristiques mondiaux lui préfèrent d’autres destinations. Outre la morosité conjoncturelle et la vigueur du franc, la tendance mondiale à des séjours de durée plus courte pose problème au tourisme alpin.

Le secteur suisse du tourisme doit absolument prendre son avenir en main. Sur certains phénomènes : comme le taux de change, les droits de douane ou les taxes et les impôts, la Suisse n’a aucun pouvoir. Ces phénomènes affectent directement la structure des coûts des hôteliers, des restaurateurs et des exploitants des remontées mécaniques. C’est pourquoi elle décide de concentrer son énergie sur les facteurs modifiables, les facteurs qu’il peut maîtriser. Ces facteurs sont les suivants : la planification de structures touristiques judicieuses dans une région donnée, la conception concrète et orientée client des offres, l’exploitation optimale du potentiel de coopération et de synergie entre les prestataires de services, ou la création et la commercialisation de stations et de labels à rayonnement fort.

Les plans directeurs peuvent s’avérer également très efficaces dans une perspective de développement durable. En effet le plan directeur va intégrer l’ensemble des structures naturelles et artificielles existant dans une destination et va en tirer un produit touristique. Dans le but d’obtenir une extension maximale des offres à un moindre coût, le plan directeur permet ainsi d’éviter des investissements superflus.

More...

Xtrême de Verbier (Swatch FreeWorldTour)

post by : marie.baume



Cette présentation a pour but de présenter un évènement suisse mondialement connu dans le monde du Freeride, l’Xtrême de Verbier, d’analyser les impacts touristiques qu’il représente pour la station de Verbier et de proposer ainsi des améliorations. Mais avant de s’intéresser précisément à l’Extrême de Verbier, il est important de le replacer dans son contexte.

Le Freeride World Tour (FWT) c’est : les meilleurs riders, sur les meilleures montagnes, dans la compétition ultime de freeride. Cette compétition existe depuis 2008. Plus de 50 évènements World Tours ont déjà eu lieu et il compte plus de 220 qualificateurs et 160 évènements juniors. Cet évènement se passe sur 4 continents différents, il compte plus de 11'000 riders et une communauté globale de millions de personnes.

Le Swatch Xtreme Verbier by the North Face est la cinquième et ultime étape du Freeride World Tour. Cette étape du World Tour a fêté ses 20 ans en 2015. En 2017, elle aura lieu le 1er avril.

 

More...

Schneedecke wird immer dünner

post by : danielle.hug



In den letzten 45 Jahren hat die Schneemenge in den Schweizer Skigebieten um einen Viertel abgenommen. Auch die Schneesaison fängt durchschnittlich 12 Tage später an, als noch in den 70er Jahren des letzten Jahrhunderts. Der Grund dafür ist die Klimaerwärmung.

Wintersportgebiete müssen viel in die künstliche Beschneiung investieren, da sonst die Skigebiete die meiste Zeit der Wintersaison geschlossen sind oder sogar Weltcup-Rennen wie die Lauberhornabfahrt oder auf dem Chuenisbärgli in Adelboden abgesagt werden müssen. Adelboden transportierte sogar Schnee über 100 Kilometer aus dem Grimselgebirge, damit sie den Riesenslalom- und Slalomwettkampf der Männer durchführen konnten.

Durch die neue Satelittechnik "SnowSat" kann man den Schnee effektiver und gleichmässiger verteilen, da die Schneemenge durch eine elektronische Erfassung ermittelt werden kann. So wird verhindert, dass an einem Ort zuviel beschneit wird und an einem anderen zuwenig.

Dieses Problem zieht sich auch in der Zukunft weiter, da es im Sommer zu Wassermangel kommen könnte, da die Beschneiung im Winter viel davon benötigt.

More...

Le Caprices festival de Crans-Montana

post by : emilie.dupasqui



 

Crans-Montana : La station

Crans-Montana est une station touristique au panorama exceptionnel, située au cœur des Alpes suisses à 1500 mètres d’altitude. Orientée plein Sud, profitant d’un ensoleillement maximal et disposant de loisirs illimités et pour tous les âges, cette station est, de ce fait, idéale et attrayante pour l’organisation de festivals. Néanmoins, cela n’a pas toujours été le cas.

Durant la période du XXème siècle, la station est surtout fréquentée par un public friand de tourisme de santé. Beaucoup de cliniques et sanatoriums sont mis en place, et cela de fait que renforcer cette image de « repos ».

Cependant, à la fin du XXème siècle, la station entre dans une période de déclin. Elle est considérée comme chère et attire majoritairement un public âgé. Les activités estivales sont présentes, mais il existe peu voire pas d’offres de divertissement hivernal, en dehors des sports d’hiver traditionnels.

C’est en voyant cette image un peu vieillotte de Crans-Montana qu’en 2004, un groupe de jeunes diplômés a cherché à changer la donne et rajeunir la station, en créant notamment le Caprices Festival.

Qu’est-ce que le Caprices Festival ?

Le Caprices Festival est le plus grand festival hivernal de Suisse. Il a été créé en 2004, suite à l’association de cinq jeunes fraîchement diplômés souhaitant redonner une image plus jeune de la station de Crans-Montana. L’événement a immédiatement reçu un vif succès, et est depuis fréquenté par une majorité de festivaliers âgés entre 18 et 34 ans.

Depuis 2004, le festival s’étend sur neuf jours, et tous les ans près d’une soixantaine d’artistes effectuent plus d’une centaine de concerts, le tout, au grand air et dans une infrastructure de qualité. Les éditions précédentes ont réuni des artistes de renommée internationale, tels que Björk, Cypress Hill, Method Man & Redman, Stromae, Scorpions, Gorillaz ou encore Sean Paul. L’édition de 2014 a notamment hébergé 50'000 spectateurs issus des quatre coins de la Suisse et du monde.

Le festival prend la forme d’un village au centre de Crans. Il se compose de quatre scènes principales et six scènes satellites dans les bars et clubs du centre-ville, le tout dans une ambiance hétéroclite.

Impacts économiques sur la station

Etant donné que l’événement se déroule hors-saison, il est pour la station de Crans-Montana une source de revenu non-négligeable, et permet notamment de remplir les hébergements en dehors du pic hivernal.

Selon une étude réalisée en 2012, les nuitées générées par le festival étaient de 29'000 en 2012 (hôtellerie et parahôtelleries compris, et comprend également les organisateurs tout comme le public), quand, à titre comparatif, les nuitées générées par la seule saison d’hiver en 2015 étaient de 117'000 et de 92'600 pour la saison d’été (Mai-Octobre). Ces derniers chiffres concernent cependant uniquement l’hôtellerie. 

Toujours selon cette étude, le montant total dépensé pour quatre jours de festival dans la station était de CHF 1'930'370, en plus des CHF 900'000.- de chiffre d’affaire de la billetterie.

Diffusion du festival

La diffusion du festival à travers les médias se fait principalement via Internet et les réseaux sociaux (facebook, twitter) ainsi que leur site, en ajoutant à cela affiches, flyers et bouche-à-oreille. 

 

More...

Les Bains des Pâquis

post by : teoayhan.gursoy



Les bains des Pâquis on été crée en 1872, mais c'est seulement dès sa rénovation en 1932 qu'il se développa vraiement.La tendance a un « hédonisme de masse » durant les trente glorieuse, l’évolution des mœurs et le début de l’héliotropisme de la part de la population européenne favorisa sans doute grandement la développement des bains.

L'offre des Bains est très variées est propose des activités pour tous les goût et couleurs, ainsi que pour tous les âges. La Buvette en collaboration avec l'AUBP viens compléter cette offre et la rend plus attractive. Son plus gros avantage et sans aucun doute son emplacement, cela dit les Bains sont très dépendant de la météo.

L’offre la plus similaire que l’on puisse trouver en suisse est sans doute au bord du lac de Zurich, cet endroit s’appelle le Seebad Enge. Le lieu est construit « directement » sur le lac comme c’est le cas à Genève et il possède une zone réservée aux femmes ainsi qu’une zone mixte, une offre très similaire donc le sauna étant comme aux bains des pâquis uniquement accessible en hiver. 

 

More...

La Fête des vendanges de Neuchâtel

post by : joannafa.demaurex



Nous avons chois de faire notre TIA sur la fête des vendanges, plus précisément à Neuchâtel.

La fête des vendanges est un évènement culturel qui existe depuis environ 100 ans. Nous allons présenter la manifestation dans les grandes lignes en parlant des formes publicitaires utilisées pour la diffusion à travers la Suisse. Cet évènement est incontournable et reste chaque année très attendue par la population neuchâteloise et de plus en plus par les habitants d'autres cantons.

Nous présentons ensuite quelques chiffres de l'année 2016 ainsi que les effets néfastes post-évènement.Pour terminer, nous avons imaginé une idée novatrice relative à l'évènement qui pourrait attirer davantage de niches de clients.

 

More...

Le festival Sion sous les étoiles

post by : lea.magnin



Le festival Sion sous les étoiles est un festival de musique qui se déroule à Sion, en Valais depuis 2014 durant le courant du mois de juillet. Cette manifestation a été crée par l'entreprise romande d'évènements appelée Live Music Production. Ce fut l'idée de son directeur, Michael Drieberg.

Depuis 2014, le festival a beaucoup evolué dont particulièrement sa durée; les 3 jours de départ se sont transformés en 4 puis 5 jours. Avec l'augmentation du nombres de jours et avec l'arrivée d'artistes de renommée internationale, le nombre de spectateurs a aussi augmenté. 

Depuis deux ans, cette manifestation est devenue un évènement musical important en Valais. En l'espace de deux éditions, le festival Sion sous les étoiles est devenu autant célèbre que le Gampel festival ou que le Caprices Festival à Crans-Montana.

More...

Le Mountain Bike à Crans-Montana

post by : eldin.catovic



La pratique du Mountain Bike désigne toutes les activités liées au vélo VTT, généralement pratiquées en montagne sur des parcours avec dénivelles. Ce terme est né dans les années 1990 suite à l’apparition d’un vélo doté de suspensions et pouvant donc être utilisé sur tous types de terrains.

Les activités du Mountain Bike incluent notamment le VTT sur sentiers balisés et le Downhill, une discipline qui nous intéresse particulièrement dans notre étude de cas. Le Downhill se pratique sur des pistes en descente uniquement réservées aux vélos, et donc interdits à tout public par mesure de sécurité. En effet, ces pistes sont aménagées dans de forte déclivités qui favorisent la prise de vitesse des pratiquants. Elles sont aussi dotées de sauts et passages aménagés pour offrir le plus d’adrénaline possible aux vététistes, expérimentés dans la plupart des cas. Elles impliquent également des remontées mécaniques qui ramènent les pratiquants en haut, où le départ est placé.

Nous nous intéressons ici à la station de Crans-Montana, située dans le Valais à une altitude de 1500M. En été, on dispose de nombreux chemins pour VTT et de 2 pistes de descente, aménagées entre le sommet des remontées mécaniques menant à Cry d’Err et le départ de celles-ci, à Crans (1600m.). Les deux pistes représentent les deux niveaux de difficultés, l’une est plus facile et roulante, l’autre plus raide et adaptée aux habitués.

 

Qu’apportent donc ces amateurs de vélos ?

Premièrement, ils viennent fréquenter les remontées mécaniques en été et contribuent donc à répartir quelque peu les recettes de l’exploitant entre l’hiver et l’été. Les charges pour les pistes ne sont pas autant élevées qu’en hiver (on utilise pas de « canons »), et la marge sur le ticket du télécabine augmente pour la société CMA (exploitant des remontées mécaniques de la région). Cet effet est accentué par le fait qu’une seule installation est en mouvement l’été, contrairement à l’hiver.

Deuxièmement, ces gens restent en général plus de 2 jours en station, et donc dorment dans un hôtel. La clientèle des vététistes est plutôt jeune et dynamique, et donc ils ont tendance à faire d’autres activités que de rester à l’hôtel. Les commerces de la station entière sont gagnants.

Troisièmement, nombreux d’entre eux partagent leurs expériences sur les réseaux sociaux. Une photo d’un panorama de la région est une belle promotion « gratuite » pour la station, et elle fait parler, le bouche-à-oreille apparaît. C’est une des meilleures publicités que de donner envie aux gens d’essayer la piste ou simplement passer un séjour à Crans-Montana parce que la vue y est plaisante (c’est un exemple parmi tant d’autres raisons). Pour le cas concret du Downhill, il y a une tendance qui se généralise : se filmer en train de descendre la piste avec une GoPro, puis partager son « exploit » sur les réseaux sociaux, Youtube en particulier. On peut y trouver une vidéo de la piste Downhill de Crans-Montana qui a généré pas moins de 1mio 500'000 vues ! Il y a un réel créneau ici : on pourrait imaginer des invitations, à envoyer à quelques fameux «Youtubers » actifs dans le domaine et possédant beaucoup d’abonnées, à « rider » gratuitement sur les pistes de Crans-Montana en l’échange d’une vidéo postée…

 

Nous pensons que ce sport devrait être plus mis en avant par Crans-Montana sur les réseaux sociaux, car la clientèle cible sera de plus en plus jeune et tournée vers les technologies. Crans-Montana a un USP qu’est le beau panorama sur le Valais, et s’il peut être mis en avant dans une vidéo bien montée qui soit diffusée abondamment, la station pourrait voir une nouvelle clientèle se développer en été et ainsi combler cette saison plutôt creuse pour les remontées mécaniques et la station en général.

More...