Evolution of Hostels

post by : lucie.moret1



This article takes a closer look at a new trend of hostels and the transformation stage that the hospitality industry is experiencing with the growing market of lifestyle hotels and AirBnb. The firm Phocuswright analyses what has changed in the offer of current hostels which are adapting to a changing demand throughout the world. 

New kinds of hostels such as The Generator in Europe and The Bivvi in the US offer a renewal of this kind of accommodation. They are characterised by their eclectic, young and dynamic design, but they also provide more and trendier services such as restaurants serving local food and beverages, bars with DJs and even Spas. What’s more, private rooms become more the norm, and especially private bathrooms are part of their new concept. 
 
In terms of worldwide hostels distribution, Europe and Northern Asia have a 62% share, then Latin America with 18%, 16% are in Australia and only 4% in Northern America. Globally, the main market segment targeted by hostels are still the millennials (18-34 years old) who see travel as a life experience. They choose this kind of accommodation for their attractiveness/price, their location and most importantly the very unique social aspect of hostels. 
 
In conclusion, hostels have always had a big impact on the young travellers as it gives them a chance to travel with a tight budget. Many aspects have changed over the past decades such as an increasing offer in services and a decreasing supply in dormitories due to a higher demand for private rooms. But on the other hand, the common living space for socialising is still present in all hostels.  Despite the up-to-date transformations in hostels, non-users’ perception has not changed so far: Cleanliness and safety regarding personal belongings are still a concern to them.
More...

Le Montreux Jazz Festival

post by : morgane.apothelo



Le Montreux Jazz Festival (MJF), un festival créé en 1967 par René Langel, Claube Nobs et Géo Voumard qui se déroule chaque année pendant deux semaines durant l’été. Son budget de départ était de 10'000 francs suisses, mais la valeur actuelle de cette entreprise est de 30 millions de francs. Le jazz et le blues sont au centre des genres, mais d’autres styles de musiques ont aussi réussi à trouver une place.

Le MJF est une fantastique carte de visite pour la destination Montreux-Riviera. Bien que cette destination soit reconnue pour de nombreux autres atouts (culturels ou paysage), la notoriété du Montreux Jazz a permis à Montreux Riviera d’être placée sur la carte du Monde.

En ce qui concerne les retombées médias, l'office de tourisme accueille, en collaboration avec le Festival, plus d’une trentaine de médias internationaux traitant à la fois du Festival mais aussi de la région. Le Festival quant à lui accueille un autre quota de médias, qui lui est propre. On a pu recenser des articles parus jusque dans le "New York Times" !

Chaque année, les hôtels sont complets et les restaurateurs reconnaissants. En 2014, le MJF a généré entre 50 et 60 millions de francs suisses de retombées économiques pour la Riviera. Même si la commune doit injecter de l’argent pour ce festival, comme en matière de protocole, les 16 jours de ce festival dopent l’économie locale. Durant cette même année, on a recensé 55'000 nuitées générées par cet évènement, ce qui représente 15 à 20% du chiffre d’affaire annuel des hôteliers de la région. Les restaurateurs ne sont pas en reste, on considère que cette période représente 20% de leur chiffre d’affaire annuel. Les 250'000 visiteurs de 2014 sont autant suisses que français, allemands américains ou italiens.

Cette année, le festival a eu lieu du 30 juin au 16 juillet.


 Selon les chiffres obtenus de la part de de l’office de tourisme de Montreux-Riviera, les nuitées sont comptabilisées ainsi (arrondis !):

 

Juillet 2015

Juillet 2016

Août 2015

Août 2016

Montreux

58’000

64’000

60’000

60’500

Vevey

10’000

11’000

10’000

10’500

Bourg en Lavaux

4’000

4’500

3’500

4’000

La Tour-de-Peilz

3’000

4’000

3’000

3’500

Villeneuve

1’000

1’000

900

800

Montreux Riveira

82’000

94’000

82’000

87’000

 

Comme cité précédemment, le MJF s’est déroulé du 30 juin au 16 juillet 2016. On peut constater qu’en 2016, de juillet à août, rien qu’à Montreux, 3'500 nuitées de plus sont comptabilisées. Le MJF ayant une grande influence, il se peut que les concerts aient apporté un plus dans cette région. On peut aussi constater qu’en 2016, il y a toujours plus de nuitées recensées en juillet qu’en août, période durant laquelle le festival a lieu. 

Toujours selon les documents reçus, il est noté que les pays ayant la plus grosse part de marché dans la région de Montreux-Riviera sont la Suisse, la France, l’Amérique du Nord, Royaume-Uni/Irlande et en cinquième position les États du Golf.

Ce festival a donc une influence sur les restaurateurs ainsi que sur les hôteliers, qui voient leur chiffre d’affaires boosté et qui effectuent 20% de leur chiffre d’affaires durant cette période.

More...

Oenotourisme à Chablais

post by : julielau.marion



L’oenotourisme

Définition

L’œnotourisme également appelé tourisme vitivinicole ou œnologique est une forme de tourisme proposant la découverte des régions viticoles ainsi que leurs productions.

Les activités de l’œnotourisme:

•       Les dégustations de vin, l’apprentissage de l'œnologie et l’analyse sensorielle,

•       La visite des caves et des vignobles ainsi que la rencontre avec les propriétaires

•       et les vendangeurs,

•       La connaissance des cépages, des terroirs, les classifications et appellations,

•       Le patrimoine historique et culturel : visite de musées et découverte des architectures

•       La gastronomie,

•       Le bien être avec la vinothérapie,

•       Promenades et randonnées dans les vignobles, survols en montgolfière ou en avion.

Présentation du Chablais

Tout d’abord, le Chablais s’étend sur deux cantons et 28 communes. Nous allons ici nous intéresser plus particulièrement à la ville d’Aigle. Elle comprend 9'794 habitants au 31 décembre 2015.

Tout autour du Château d’Aigle, on peut compter une surface totale de 132 hectares dédiés à la vigne. 110 hectares sont consacrés au blanc et 22 au rouge.

Il y a dans cette ville différentes activités liées au tourisme, comme le musée de la vigne et du vin qui se trouve dans le Château lui-même. On peut également faire des promenades gourmandes dans le sentier du Chablais avec ici et là des panneaux explicatifs.

Importance de l’office du tourisme à Aigle

Pour prendre des décisions, l'office de tourisme d'Aigle ne se base pas trop sur les statistiques, car le nombre le personnes qui visitent, par exemple, le château d'Aigle, ne viennent pas forcément pour le vin. De plus, les statistiques de la région ne prennent en compte que les touristes, donc les personnes qui font au moins une nuitée et pas les excursionnistes des caves.

D'ailleurs, les statistiques sur les caves à vin nous démontrent qu'il y a beaucoup d'acheteurs qui s'y fournissent autres que les visiteurs de ces dernières. Il y a un projet cantonal (Vaud) pour le développement de cette forme de tourisme. Ils ont mis en place un itinéraire sur le smartphone pour les différentes ballades dans le domaine viticole. Ils offrent également une nuit d'hôtel avec une bouteille et/ou une visite des caves à la clé. C'est grâce au retour de ces offres que l'on sait si le client est intéressé ou pas à ce tourisme.

Le marketing est établi par le canton de Vaud, mais il ne met pas forcément les vins en avant. L'office du tourisme pratique une forme «  d’éco-tourisme  », car il a des partenariats avec les musées, vignerons et hôtels sont de la région. Le public étranger le plus représenté est les français et les anglais, ils sont là en vacances, mais ils ne sont pas venus pour le vin, mais cela rajoute une offre à leur séjour. La mission de l'office du tourisme est de mettre en avant le vin par différentes manifestations originales comme le  : Chablais Wine Award.

L'office du tourisme est donc le moteur de la mise en avant de l'oenologie de la région en rassemblant les partenaires locaux.

Impact de l’oenotourisme dans la région d’Aigle

Les statistiques restent difficiles à trouver. En effet, il n’existe pas de billetterie à l’entrée des caves. Toutefois, Aigle Tourisme a pu nous transmettre le nombre de verres vendus durant les caves ouvertes, soit ; 4433. Ce chiffre représente donc le nombre de participants à ce week-end de Pentecôte. Le public cible de ce type de tourisme dans cette région est les Suisses-allemands. Les caves et l’Office du Tourisme collaborent avec l’Office du Tourisme du Canton de Vaud ainsi que l’Offices des Vins Vaudois pour promouvoir l’oenotourisme. Vaud Terroir organise également des formations dans les 5 caves certifiées du Chablais.

More...

Le Label Suisse

post by : Sofia Silva Figueiredo



 

Label suisse est un festival de musique très varié. Différents styles de musique sont au programme comme de la pop, folk, électro, rock, hip-hop, métal, jazz ou encore classique. Des artistes exclusivement suisses viennent se produire sur scène. Le but de cette manifestation urbaine est d’avoir un mélange de différents genres tout en faisant découvrir de nouveaux artistes. Ce festival mythique a lieu tous les deux ans en ville de Lausanne. Cet évènement qui a vu le jour en 2004 attire un public nombreux. Cette année en septembre, s’est déroulé la 7e édition qui a eu lieu sur trois jours (du vendredi au dimanche). Le festival peut accueillir 5'000 personnes grâce à ses 6 salles, sa scène extérieure et sa scène en plein air. Pour la prochaine édition, il faudra attendre 2018 !

 

Le financement : C’est un festival gratuit. Il fonctionne donc grâce à la présence de nombreux partenaires, soutiens et institutions. Parmi les partenaires, nous trouvons les TL et la marque de bière Heineken. Les soutiens principaux sont Lausanne Tourisme et Coca-Cola et les institutions sont représentées par l’Etat de Vaud et la Loterie Romande entre autres. De nombreuses autres sociétés ont participé au financement du festival.

 

La promotion est faite au public par le biais des réseaux sociaux et des différents médias. Le public principal qui s'y rend est jeune et plutôt local. Par ailleurs, on ne peut pas dire que le secteur touristique soit vraiment touché par ce festival. En effet, il n'y a pas de retombées économiques claires, soit au niveau de l'hôtellerie soit au niveau de la gastronomie même si ce dernier est plus touché que l'hôtellerie.

 

Concernant les avantages compétitifs que propose ce festival, voici quelques exemples : tout d’abord, tous les concerts sont gratuits. Cette année seulement, le Label Suisse a collaboré avec l’Union Européenne de Radio-Télévision, qui proposera à ses membres la rediffusion de quelques concerts, à travers toute l’Europe. Il a également collaboré avec les chaînes « SGR SSR », qui ont diffusé 42 heures de concerts dans toutes les régions linguistiques de Suisse. Le partenaire « 20 minutes » a mis à disposition des bornes pour recharger les batteries des téléphones portables. Le festival propose tous les genres musicaux, ainsi tout le monde peut y retrouver ses goûts. De plus, le partenaire « Citycable » a mis à disposition gratuitement une connexion wifi dans certains endroits de la ville.

 

Pour terminer, voici les deux améliorations que nous souhaitons proposer pour ce festival : le Label Suisse pourrait collaborer avec les CFF et les transports lausannois et créer une offre de transport avec un billet de train aller-retour ainsi qu’une carte journalière des transports lausannois. Cela coûterait moins cher que de l’acheter par eux-mêmes. La deuxième amélioration serait d’organiser un concours pour les jeunes talents, qui pourraient ensuite se produire sur une des scènes du festival.

 

More...

La maison Cailler et la Gruyère

post by : tanjajul.broch



La maison Cailler est la première fabrique moderne de Suisse fondée par François-Louis Cailler en 1819, grâce aux machines qu’il a créées. Le petit fils de François-Louis, Alexandre-Louis Cailler se promena un jour dans la région de Broc en Gruyère. Il trouva l’endroit parfait pour créer une nouvelle fabrique car l’endroit était à proximité d’une ligne de chemin de fer. En 1929, Nestlé achète la compagnie. 

Nous nous sommes donc intéressé la question suivante :

Qu’apporte la maison Cailler à la région de la Gruyère ?

Tout d’abord, le nombre visites de la maison Cailler est de 386'046 en 2015. Il s’agit du site le plus visité de Suisse Romande. En comparaison avec d’autres endroits de la région de la Gruyère, le château de la Gruyère a enregistré 163'954 visites et la maison de la Gruyère AOP a enregistré 151'988 visites. 55% des visiteurs sont étrangers dont 80% sont européens et 45% sont Suisses dont 75% de Romands. Il y a aussi une grande augmentation de visiteurs asiatiques. La maison Cailler collabore avec l’UFT (union fribourgeoise de tourisme) et Gruyère Tourisme pour attirer les visiteurs. Il y aura un nouveau partenariat avec Swiss Tourisme pour 2017. Ils organisent aussi des portes ouvertes ainsi que des événements autour de thèmes ou de fête. Par exemple la St-Valentin. Il y aussi la présence de Géraldine Müller qui a participé au « World Chocolate Master » en 2015 à Paris. Au niveau des hébergements, il est difficile de dire le nombre exact que rapporte la clientèle Cailler à la région de la Gruyère. Selon une étude faite par l’UFT, ils ont analysés durant une journée en décembre 2015 et une journée en février 2016 en Gruyère. La constatation que l’UFT a faite est que 80% des personnes se rendant à la Maison Cailler sont des excursionnistes. Et que seul 20% des personnes interrogées à la Maison Cailler sont des touristiques. Ces derniers restent principalement 1 à 2 nuitées. Il faut faire attention en parlant de ces chiffres carl’échantillon des personnes interrogées à la Maison Cailler se monte à 250 personnes.

More...

Chat bot & Apps development

post by : axelle.varone



People aren’t willing to download hundreds of apps anymore. Studies show that 70-80% of time spent on apps is constricted to a selected few. The most popular ones are instant messenger apps therefore it makes sense to meet the customer where he is already at. Using instant messengers as a way to provide support is only an interim solution. Often the same questions are asked and these can be provided automatically through a chat bot. The chat bot offers a simple method of gaining information without having to download a new app and going through the whole process of finding out how works.

Big tech-companies are currently working on artificial intelligence programs which are able to analyze the context of a question and then provide the right answer. In the meantime the messenger provider KIK is working directly on a simpler chat bot that works like an automatic FAQ webpage. Through typing “@Mention” and adding in the region one is looking to find information on it is possible to summon a chat bot into the conversation to access for example the weather forecast after the information is provided the bot will leave the conversation again.

By now KIK offers a series of different chat bots in collaboration with companies such as Vine or Funny-or-die but also with serious selling companies such as H&M, Sephora or Weather-Channel. It is highly likely that chat bots from companies like TUI or other travel agents are to come on the market sooner or later to give information on top sights, best season to visit, visa regulations and similar topics. This development is a logical effect of the ever growing presence on the internet that is necessary for travel companies to stay competitive.

It is believed that the evolution of chat bots in tourism might end in customers booking their whole holiday through a chat bot. As an example we have Skyscanner who launched a Facebook Messenger bot in May 2016 which helps search for flights. It is not yet possible to book through the app but the company hinted that this and many more functions would follow.

In Switzerland the tourism industry is not yet participating in the chat bot business but the adaption to this new trend will eventually become inevitable.

More...

Der Hammerdeal von Saas-Fee

post by : aaron.andenmat



Die Bergbahnen Saas-Fee lancieren am Sonntag, 23.10.2016 die wohl grösste Marketing-Aktion des Unternehmens. Bis zum Saisonstart sollen 100 000 Abos zu 222 Franken verkauft werden. Die Nachfrage schien so hoch zu sein, dass das Unternehmen die Aktion bereits früher als geplant gestartet hat.   

Leitgedanke hinter der Aktion sei ein Produkt, das die Wertschöpfung in der ganzen Destination wieder anhebt. Das generiert weitere Wertschöpfung für die Hotels, Skischulen, Skivermieter und die Berggastronomie.

Ist die Wirksamkeit der Aktion gewährleistet? Welche Gefahren bringt die Aktion mit sich?

More...

La Foire du Valais

post by : lucmarc.joanneto



Nous nous sommes intéressés à l’évènement de la Foire du Valais, qui se déroule chaque année à la fin septembre et début octobre. Cette foire dure 10 jours. Pour cela, nous avons eu un entretien téléphonique avec M. David Genolet, directeur général de FVS Group de Martigny. Ils travaillent toute l’année afin de préparer la prochaine édition de la « Foire du Valais ». Ils sont 20 collaborateurs mais travaillent avec des personnes externes afin de concrétiser de nouveaux projets. Pour cela, l’entreprise dispose d’un budget de 4 millions.

 

Tout d’abord, les entreprises achètent et distribuent à leur bon vouloir les billets d’entrées. Il faut savoir que le prix d’une entrée est de 14.-. Cette foire est très populaire, d’ailleurs son record de visiteurs tout au long de cet évènement était de 224'000 et son record journalier est de 35'000 pour le deuxième samedi de la foire. Ces chiffres concernent l’année 2016. Les exposants et leurs stands sont choisis selon leur fidélité, leur réputation, leur catégorie et la durée de la demande de participation. La « Foire du Valais » a une marge de variation de 4% pour le choix des exposants.

 

Lors de la fermeture du comptoir, l’animation en ville est gérée directement par la ville de Martigny. Elle met à disposition la place centrale afin de poursuivre la soirée et animer la ville. Les nuitées ne sont pas vraiment influencées par l’évènement. Pour l’aspect écologique et la gestion des déchets à l’intérieur de la foire, une équipe de nettoyage se relaie pendant la nuit. La gestion des déchets reste problématique au niveau des visiteurs.

 

Pour finir, la « Foire du Valais » c’est 43'000 m2, 400 exposants, 224'000 visiteurs, 30 artistes de tout style et 10 jours de pure folie.

More...

Villars-Gryon

post by : caroline.dulex



Nous allons parler de Villars-Gryon, une station de ski qui est rattachée au domaine skiable des Diablerets. Villars-Gryon se situe dans le canton de Vaud, à une altitude de 1300 mètres et se trouve au cœur des alpes vaudoise. La station de ski englobe 2 domaines, Villars/Bretaye et Gryon. Le domaine skiable comprend 44 installations et 125 kilomètres de piste en tout. Il y a aussi d’autres activités hivernales, telles que le ski de fond, une piste de luge, etc. Le tarif est de 53 fr. pour une journée et par adulte. La station met l’accent sur le ski afin de faire son chiffre d’affaires. Les remontées mécaniques font plusieurs tarifs différents pour les piétions et les skieurs ainsi qu’entre l’été et l’hiver.

Statistiques :

La fréquentation pour les journée-skieurs à Villars-Gryon est un peu moins de 400'000 pour la saison. Sur les Alpes vaudoises et fribourgeoises le chiffre d’affaires a baissé de 0.6% par rapport à la saison 2013-14, principalement à cause du manque de neige. Le chiffre d’affaires hivernal représente 75% du total contre 25% en été, ce qui est déjà assez important mais il reste du potentiel. Cependant, le chiffre d’affaires pour les alpes vaudoises et fribourgeoises pour la saison 2015-2016 a baissé de 15.6% par rapport à la moyenne sur 4 ans, mais  +0.3% par rapport à la saison précédente. Pour la saison d’été de mai à septembre 2016 le chiffre d’affaires a évolué de 11,8% par rapport à l’année précédente, ce qui montre le potentiel de la station.

Comparaison station :

Leysin se trouve à 1300 mètres d’altitude comme Villars avec 14 installations et 60 kilomètres de piste. Il y a aussi un peu moins de 400'000 journée-skieurs par année. Le prix d’un tarif adulte pour une journée est de 48 fr. Saas-fee se situe elle à 1800 mètres d’altitude avec 21 installations et 100 kilomètres de piste. Il y a environ 400'000 journée-skieurs. Le prix pour une journée adulte est de 70 fr.

Points à améliorer :

Il y a des efforts à faire pour le développement des activités d’été et activités annexes principalement comme événements pour les jeunes ainsi qu’une solution pour les parkings car il n’y en a pas assez. Un autre point à améliorer est le site internet qui ne donne pas très envie contrairement aux autres stations, cependant il a été amélioré et est déjà accessible en version Bêta. Le Snow Park est aussi à améliorer car il n’y a pas assez d’obstacles et c’est un élément important pour l’attractivité des jeunes snowboardeurs. Le dernier point à pouvoir être amélioré, sont les prix des remontées mécaniques qui pourraient être variées selon la méthode du Yield management.

En conclusion la station Villars-Gryon s’en sort plutôt bien malgré les difficultés liées au climat et aux difficultés financières. Ils s’améliorent à leur rythme et en fonction de leurs moyens et capacité.

More...

MILESTONE 2016

post by : sandra.hauswirt



Der MILESTONE ist der offizielle Schweizer Tourismuspreis. Seit dem Jahr 2000 werden besonders innovative Projekte und Persönlichkeiten in der Schweizer Tourismuslandschaft damit gewürdigt. Die wichtigste Auszeichnung der Branche steht für Innovation. Der MILESTONE wird in folgende Kategorien unterteilt:

  • Innovation
  • Nachwuchs
  • Nachhaltigkeit
  • Lebenswerk

Der diesjährige Gewinner im Bereich Innovation ist Arosa; die Event-Destination in den Bündner Bergen. Mit Mut und Engagement hat es sich als Event-Destination positioniert und es so geschafft, die Saison systematisch zu verlängern und eine Erhöhung von Auslastung und Logiernächten zu generieren. Die Jury beurteilte dieses Projekt als exzellentes Beispiel erfolgreicher Kooperationen. Mit einem Team, welches sich zu Event-Spezialisten entwickelt hat, wagt die Destination Neues und trifft mit ihrem Angebot immer wieder die Nachfrage. Die Erfolgsstory von Arosa zeigt, dass dieses marktwirtschaftliche Modell nicht nur einen Vorzeige- sondern auch einen Nachahmungscharakter hat.

Beispielevents sind das Arosa Humorfestival, das Arosa ClassicCar sowie Audi FIS Ski Cross World Cup.

Der bereits gestartete Event-Ausbau als Ferienregion Arosa-Lenzerheide, erhält durch den Gewinn vom MILESTONE weiteren Rückenwind.

More...