L'authenticité d'Arolla

post by : Pfaendler Nina



Dans le cadre de notre projet d’incoming nous avons choisi d’analyser la station d’Arolla.

Notre proposition d’USP pour « Val d’Hérens Région » sont : Arolla (Dent Blanche, neige naturelle), la Patrouille des Glaciers et l’authenticité. Apparemment, la région est déjà fortement consciente de ses atouts : Arolla, la marque d’Hérens et les traditions vivantes. Cela montre que nous allons généralement vers la même direction. Comme expliqué dans le paragraphe suivant, ils peuvent déjà mettre plus en valeur Arolla via leur site internet. Ensuite, notre proposition d’« authenticité » regroupe justement toutes les coutumes locales très bien préservées du Val d’Hérens, c’est-à-dire : les vaches de la race d’Hérens, le carnaval, l’architecture, l’agriculture et les produits du terroir. Finalement, nous pensons que la patrouille des glaciers représente un événement qui possède déjà une grande renommée et un bon support médiatique. Le Val d’Hérens devrait l’intégrer comme un événement important de l’année. Pourquoi ne pas en profiter pour stimuler la promotion de la région et peut-être organiser quelques activités liées à la PDG ?

Evolène 2025 est un projet qui a été initié par la commune d’Evolène en 2013. Il a pour but de définir un programme d’actions concret pour répondre aux objectifs de développement économique et touristique de la commune. Il concerne tous les acteurs du tourisme ainsi que tous les habitants de la commune qui ont eu la possibilité de s’exprimer à travers des thèmes. De là en sont ressorties 6 idées principales pour le futur plan d’action.

Actuellement, le plan d’action a été publié et accepté par la commune :

1.       Organiser le pilotage de la destination

2.       Développer un tourisme 4 saisons

3.       Promouvoir et valoriser l’identité évolénarde (image) via la création d’une marque territoriale associée à chaque produit ou évènement touristique

4.       Organiser l'émergence de projets du territoire via la création de pôles touristiques

5.       Soutenir la professionnalisation de l’activité touristique (formation & synergies)

6.       Garantir la qualité de l'activité touristique (excellence et labellisation)

Notre proposition de produit global pour la destination d’Evolène Région est l’amélioration de leur site internet. Très agréable d’apparence, il nécessite cependant quelques modifications à notre goût pour rendre la navigation plus aisée.  En effet, nous avons senti la volonté de promouvoir une région plutôt que des villages, ce qui est un très bon point. Cependant, nous trouvons qu’il faudrait plus mettre en avant les villages du Val d’Hérens (et des 3 domaines skiables que sont Arolla, Evolène et La Forclaz).  Cela consisterait simplement à introduire plus d’images des villages et du Val d’Hérens (avec vue sur la Dent-Blanche) sur le site internet (images défilantes en page d’accueil). Il faudrait également afficher ces images dans la partie du site appelée « patrimoine bâti ». Les gens se feront alors une meilleure idée générale de la localisation des villages du Val d’Hérens. Cela pourrait éviter de « mauvaises surprises » et au contraire informer plus facilement les gens des possibilités de déplacement entre ces villages afin qu’ils aient envie de découvrir la vallée dans son intégralité.

La proposition pour l’hébergement serait de rénover les anciens mazots afin de pouvoir les transformer en maisons d’hôtes ou en gîtes. Il faut en effet garder l’authenticité du village d’Arolla qui est un avantage pour promouvoir la destination en comparaison à d’autres stations où trop de gros bâtiments ont été construits. Il faudrait également rénover les hôtels tout en préservant l’architecture actuelle. Ces hôtels datent des débuts du tourisme de montagne dans les années 1860 et sont également une plus-value pour la promotion de vacances authentiques à Arolla. Afin de créer du vécu, des petites « surprises » telles que des chocolats seraient mises dans les chambres pour l’arrivée des clients.

La proposition de produit pour les remontées mécanique est de créer un produit Ski Safari dégustation. Ce produit serait vendu en plus de l’abonnement de ski à un prix accessible. L’idée de notre produit est de favoriser le déplacement à ski du client dans le val d’Hérens (surtout Arolla, Evolène et la Forclaz). Le produit inclurait diverses activités à découvrir dans chaque village telles que : fondue dans une cabane de montagne, raclette, dégustation de vin, fromage et viande séchée, etc. Le but est de mettre en avant une activité traditionnelle de chaque village, pour créer un produit global de la vallée. Pour permettre de mener à bien ce produit, il faudrait améliorer le système de bus entre ces stations.

Nous proposons de créer une carte d’hôte du val d’Hérens en été pour favoriser les activités outdoor. Elle serait distribuée à tous les visiteurs payant la taxe de séjour, et pourrait s’acheter à l’office du tourisme. Cette carte inclurait des activités diverses proposées dans le val d’Hérens pour découvrir les villages et leurs activités sportives. Voici une proposition de carte d’hôte possible : gratuité des cars postaux, réductions sur les activités sportives, visite guidée du barrage de la Grande Dixence, entrée gratuite aux musées, visite d’alpage à Chemeuille, dégustation de fromage dans une laiterie, etc. En plus de cette carte d’hôte nous pensons qu’il serait bien d’améliorer le réseau des balades entre Thyon, Arolla, Les Haudères, et Evolène via des bonnes connexions de bus.  Nous voyons donc qu’il est nécessaire d’améliorer le service de cars postaux aussi bien en été qu’en hiver.  

Ces propositions pourraient aider à développer le potentiel touristique d’Arolla et du val d’Hérens. 

More...

Rock the pistes - Ça bouge dans les stations

post by : Pfaendler Nina



Aujourd’hui, les stations de ski suisses sont parfois mises à rude épreuve d’une saison à une autre (forte concurrence régionale et internationale, franc fort, météo, enneigement, etc.). Les stations doivent se démarquer et trouver de nouvelles stratégies marketing.

C’est le cas des Portes du Soleil, domaine franco-suisse de 12 stations, qui organise depuis 2011 le festival Rock the Pistes.

Ce festival unique en Europe propose à la mi-mars, 5 concerts en plein après-midi, répartis sur une semaine, dans les stations principales. C’est une programmation de qualité qui défile chaque année sur ces scènes éphémères aménagées à même les pentes de ski.

Pas besoin d’un billet spécial, les concerts sont gratuits. Il suffit de se munir de son forfait et de ses skis pour rejoindre la foule et aller applaudir des artistes comme Charlie Wintson, Shaka Ponk, Babyshambles, The DO ou encore Skip the Use.

Durant cette même semaine, une trentaine d’autres concerts ont également lieu en après-ski au cœur des stations et un jeu de piste est également organisé sur 2 jours à travers le domaine skiable.

 

Quel est le but ? Qui y participe ?

En ce qui concerne le programme musical de la prochaine édition, les têtes d’affiche sont Charlie Winston, Selah Sue, Brigitte, Dub Inc. et The Do. Ces groupes font partie de divers univers musicaux, les festivaliers pourront donc profiter de concerts Folk, Reggae, Soul et Rock. Le public cible est par conséquent très large ce qui permet à des personnes qui ne sont pas forcément des adeptes de la montagne de découvrir le domaine des Portes du Soleil de manière différente et dans l’idéal de revenir à l’avenir.

Autour des 35 concerts géants, il existe de très nombreuses animations, tels que des jeux de pistes visant à mieux faire connaître le domaine et ce, de manière ludique.

En fait, ce que les organisateurs souhaitent démontrer, c’est la très grande variété des Portes du Soleil.

 

Quelles en sont les retombées ?

Rock the pistes est utilisé majoritairement pour faire connaitre la station, 25'000 festivaliers recensé en 2014, et amener des gens dans le domaine skiable à la fin de la saison de ski. En offrant des concerts de renommée internationale avec l’achat du forfait de ski, ils attirent une clientèle très large, qui ne viendrait pas forcément skier à cette période de l’année. Une majorité des concerts ne sont pas accessible à pied. Ceci incite les gens à faire du ski, car les concerts ont lié à divers endroits dans les Portes du Soleil, et leur faire découvrir le domaine skiable. Avec le festival, le domaine des  Portes du Soleil fait parler de lui dans les médias, et fait vivre ses stations à une période ou il n’y aurait, sinon, pas beaucoup de monde. Le festival bénéficie également aux divers hébergements, en proposant des deals combinant l’abonnement de ski et l’hébergement.

 

Qui d’autre fait quoi ?

Le festival Rock the Pistes fait partie d’une catégorie naissante de festivals bien spécifiques ayants lieu dans des stations de ski. Ainsi, les stations de Les Marécottes, Morgins, Verbier, Zermatt ou encore Crans-Montana organisent chacun un festival de musique, plus ou moins sur les pistes de ski avec leurs spécificités propres.

L’ « Avalanche Festival » des Marécottes allie compétition de ski freestyle suivie d’un after-ski en musique et soirée avec plusieurs concerts au programme.

Morgins organise le « C’est l’Hiver ! » Festival qui vise à animer la station le temps d’un weekend, avec une série de concerts le vendredi et samedi soir et la possibilité de combiner forfait de ski et ticket de concert.

Verbier tente une conversion de son évènement jusqu’alors plutôt sportif, le « Verbier High Five Carlsberg » dans le but de redonner un nouveau souffle à cette animation et d’en augmenter sa popularité. Ainsi, lors de la dernière édition, les participants aux épreuves de ski ainsi que tous les skieurs sur le domaine pouvaient également assister à un concert de Marlon Roudette.

Le Zermatt Unplugged, déjà bien connu, propose des concerts un peu partout dans la station, dont quelques scènes sur les pistes de ski.

Finalement, le fameux Carpices Festival de Crans-Montana, qui n’a plus besoin d’être présenté, clôt la série de festivals de stations de ski. Ce dernier ne propose pas de concerts sur les pistes, mais se déroule néanmoins également pendant la saison de d’hiver.

 

Quel autre concept de festival pourrait-on imaginer ?

On pourrait imaginer une série de festivals découlant du même concept mettant en avant d’autres formes de divertissement ou d’art. Dans le cadre des stations de skis, il est impératif de ne pas oublier que leur localisation ainsi que l’ensemble des contraintes liées à la logistique demandent une organisation particulière pour ce type d’événements.

Néanmoins, nous sommes d’avis que ce concept pourrait parfaitement s’appliquer au cinéma, par exemple. En effet, en aménageant des salles en plein air, il serait tout à fait possible de projeter des films, en fin de journée. Ce concept permettrait aux sportifs de terminer leurs journées sur une note de détente et viserait également un autre type de public préférant peut-être les ambiances plus calme des salles obscures aux foules survoltées des concerts. En outre, le fait d’utiliser les particularités d’un lieu rend l’offre proposée unique. En effet, un festival de cinéma open-air ayant lieu en juillet, sur les bords du lac n’est en rien similaire à un festival qui aurait lieu en pleine montagne durant l’hiver.  

 

Conclusion

Rock the piste est un excellent moyen permettant de drainer une clientèle durant la fin de saison de sports d’hiver - période particulièrement calme pour le tourisme. Parallèlement, en fonction de la localisation des diverses scènes et la variété d’artistes s’y produisant, il favorise la découverte des diverses stations du domaine skiable ainsi que l’hétérogénéité du public. Sans compter les animations annexées, proposées par l’organisation, qui proposent un large choix d’activités pour chacun.

L’organisation d’un festival de ce type sur un domaine skiable permet de dynamiser l’image des stations de ski et de diversifier l’offre touristique.

À l’avenir ou pour les domaines qui n’ont pas encore créé d’événements tels que ces festivals, il serait judicieux de s’en inspirer afin de créer une offre différente mais néanmoins attractive.

More...

Ovronnaz tourisme

post by : Heritier Solene



Dans le cadre du projet d’incoming, nous avons décidé de choisir la destination d’Ovronnaz car toutes les personnes de notre groupe ont un lien avec cette station (stage, séjour aux bains, logement etc.)

 

Suite à quelques recherches sur internet, nous avons pris la décision de contacter M. Fabien Produit, directeur de l’office du tourisme, par e-mail. Il nous a gentiment proposé de faire un entretien avec lui afin de pouvoir répondre à toutes nos questions préparées et éventuellement spontanées et de nous expliquer certains points plus en détails que ce qu’il n’aurait pu le faire par e-mail.

 

Depuis 2012, l’office du tourisme d’Ovronnaz a connu plusieurs grands changements innovateurs. En effet, l’équipe s’est modifiée avec l’arrivée du nouveau directeur. Un esprit plus « jeune » s’est développé notamment grâce à une collaboration avec le dôme, organisateur de l’après-ski et de quelques festivals, et le centre nordique. De plus, M. Produit a insisté sur leur nouveau site internet, leur présence sur les réseaux sociaux et leur zone de wi-fi gratuite s’étendant du babylift à l’office du tourisme.

 

Finalement, le grand défi actuel de toutes les stations suisses est la problématique du franc-fort. Nous avons donc décidé de soulever ce point lors de notre entretien avec M. Produit. Pour l’instant, la station d’Ovronnaz ne se trouve pas trop touchée par ce problème car le 80-85% de la clientèle est principalement suisse. Toutefois, lorsque toutes les destinations suisses baisseront leurs tarifs, Ovronnaz se retrouvera confronté à un problème au niveau concurrentiel. La station n’a pas l’intention de baisser les prix mais plutôt d’offrir plus de prestations pour le même prix. Il est vrai que si les prix baissaient, il serait ensuite difficile de les remonter.

 

En conclusion, Ovronnaz est une destination toujours présente sur le marché et obtenant des résultats (nuitées, entrées aux bains etc.) plutôt stables.

More...