Moléson

post by : Bersier Aurélie



Synthèse du travail

Le Moléson est une destination touristique de suisse romande, située dans le canton de Fribourg, à 2002 mètres d’altitude. Le domaine skiable possède quelques 30 km de pistes, accessibles grâce aux funiculaire et téléphérique. Cette station est destinée à tout type de public, notamment grâce au large panel d’activités qu’elle propose. C’est la première à avoir développé le modèle de station intégrée en Suisse. En effet, les touristes ont la possibilité d’y trouver directement tout ce qui leur est nécessaire (commerces, restaurants…). La station exerce son activité dans le village du Moléson et parmi ses missions on retrouve : l’accueil touristique aux Offices du tourisme de Gruyères et Moléson, la mise en valeur des richesses naturelles, historiques, culturelles et traditionnelles, le balisage et l’entretien des sentiers, la participation à la promotion et l’information touristique assurées au niveau de la région et finalement l’organisation d’animations et manifestations sur son territoire.

 

L’organisation touristique de la destination est divisée en trois secteurs : le Conseil d’Administration (13 membres), le Comité de Direction (7 membres) et l’Opérationnel (8 membres). Contrairement aux autres stations de ski, le chiffre d’affaires estival du Moléson est généralement plus élevé que l’hivernal. Pour preuve, au cours de la période 2014/2015, le chiffre d’affaires estival s’élevait à CHF 1'248'526.-, tandis qu’en hiver, il était de CHF 863'039.-. Aussi, une augmentation de 45% a été observée pour le chiffre d’affaires par jour de ski de 2014 à 2015 : il est passé de CHF 6'184.- à CHF 8973.-.

 

Le Moléson propose un grand nombre d’activités, été comme hiver. En hiver, outre les sports d’hiver habituels (ski, snowboard, ski de fond), la station propose notamment : des pistes de luge, du snake gliss, des raquettes à neige, des jeux d’équipes / team building (également disponible en été). Des compétitions de ski sont aussi organisées. En été, les touristes ont le choix entre des parcs de loisirs, des activités aventure, une invitation à l’astronomie pour les familles et des randonnées et sentiers à thèmes, ainsi que la célèbre Via Ferrata. Il s’agit d’un parcours d’escalade situé à une hauteur de près de 400m, et équipé d’échelons scellés dans la roche. Divers événements sont aussi organisés dans la station, dont la possibilité d’assister au lever du soleil au sommet du Moléson, offrant un panorama exceptionnel et unique.

 

Explication de l’application possible au tourisme suisse

Afin de diversifier cette station pour qu’elle soit le moins possible dépendante de l’enneigement, nous proposons en plus des offres existantes, les activités suivantes : des pistes de VTT (activité outdoor), des tipis pour accueillir des camps de scouts (hébergement), des décorations thématiques selon la saison (remontées mécaniques) et enfin des festivals de musique (destination en général). En effet, à travers toutes ces activités, l’image de marque recherchée sera atteinte en touchant un public le plus vaste possible tout en offrant des panoramas exceptionnels. De plus, ces activités sont praticables tout au long de l’année, ce qui devient indispensable de nos jours. Ces innovations s’intègrent parfaitement au plan de diversification de la station en proposant un panel d’activités plus important.

 

More...

Le Tourisme collaboratif - Foodsurfing

post by : Reguin Jesse



De nos jours, le tourisme collaboratif est en plein essor. De plus en plus de touristes sont attirés par moins de superficialité, de bonnes affaires et d’échanges sociaux authentiques. Ce tourisme réunit ces trois besoins et c’est pourquoi il est de plus en plus tendance. Tout comme Airbnb, Blablacar, ou CouchSurfing, le foodsurfing ravit de plus en plus de touristes en quête d’expériences locales et uniques. Le temps des buffets géants et impersonnels dans les Clubs n’est plus au goût du jour, ce qui profite aux sites tels que VizEat ou Cookening. Cependant, ceci ne réjouit pas tout le monde. En effet, les restaurateurs ne voient pas d’un très bon œil l’expansion de ce qui pourrait bien être un concurrent déloyal.

 

Le foodsurfing permet de partager un repas entre particuliers pour aborder de façon originale différentes cultures. C’est grâce à des plateformes qui mettent en relation les hôtes et les invités que cette forme de tourisme collaboratif a pu exister. Ces sites permettent donc aux particuliers de proposer leurs menus ainsi que leurs prix et de se mettre en contact, tout comme le système d’Airbnb. Les particuliers peuvent ensuite poster des commentaires d’après leur expérience pour guider les prochains utilisateurs. Certains sites font, par ailleurs, des contrôles des hôtes mais malheureusement ce n’est pas encore le cas partout. Ce système de commentaire donne alors une certaine garantie quant au choix de l’hôte et de la qualité de son futur repas « comme à la maison ».

 

Les hôtes et les invités y trouvent alors leur compte. Cependant, il ne faut pas laisser de côté les professionnels de la restauration également touchés par cette innovation. Il n’y a quasiment aucune règle établie pour les privés qui pratiquent le foodsurfing, c’est pourquoi il est impossible d’avoir une concurrence dite loyale qu’on trouve habituellement sur le marché. Au niveau de la Suisse, le foodsurfing n’est pas encore très présent. En effet, on constate une grande différence de l’offre et de la demande comparé à celle de la France ou de l’Angleterre. Ceci devrait réjouir les restaurateurs et associations suisses de la branche pour le moment.

More...