Le Caprices festival de Crans-Montana

post by : emilie.dupasqui



 

Crans-Montana : La station

Crans-Montana est une station touristique au panorama exceptionnel, située au cœur des Alpes suisses à 1500 mètres d’altitude. Orientée plein Sud, profitant d’un ensoleillement maximal et disposant de loisirs illimités et pour tous les âges, cette station est, de ce fait, idéale et attrayante pour l’organisation de festivals. Néanmoins, cela n’a pas toujours été le cas.

Durant la période du XXème siècle, la station est surtout fréquentée par un public friand de tourisme de santé. Beaucoup de cliniques et sanatoriums sont mis en place, et cela de fait que renforcer cette image de « repos ».

Cependant, à la fin du XXème siècle, la station entre dans une période de déclin. Elle est considérée comme chère et attire majoritairement un public âgé. Les activités estivales sont présentes, mais il existe peu voire pas d’offres de divertissement hivernal, en dehors des sports d’hiver traditionnels.

C’est en voyant cette image un peu vieillotte de Crans-Montana qu’en 2004, un groupe de jeunes diplômés a cherché à changer la donne et rajeunir la station, en créant notamment le Caprices Festival.

Qu’est-ce que le Caprices Festival ?

Le Caprices Festival est le plus grand festival hivernal de Suisse. Il a été créé en 2004, suite à l’association de cinq jeunes fraîchement diplômés souhaitant redonner une image plus jeune de la station de Crans-Montana. L’événement a immédiatement reçu un vif succès, et est depuis fréquenté par une majorité de festivaliers âgés entre 18 et 34 ans.

Depuis 2004, le festival s’étend sur neuf jours, et tous les ans près d’une soixantaine d’artistes effectuent plus d’une centaine de concerts, le tout, au grand air et dans une infrastructure de qualité. Les éditions précédentes ont réuni des artistes de renommée internationale, tels que Björk, Cypress Hill, Method Man & Redman, Stromae, Scorpions, Gorillaz ou encore Sean Paul. L’édition de 2014 a notamment hébergé 50'000 spectateurs issus des quatre coins de la Suisse et du monde.

Le festival prend la forme d’un village au centre de Crans. Il se compose de quatre scènes principales et six scènes satellites dans les bars et clubs du centre-ville, le tout dans une ambiance hétéroclite.

Impacts économiques sur la station

Etant donné que l’événement se déroule hors-saison, il est pour la station de Crans-Montana une source de revenu non-négligeable, et permet notamment de remplir les hébergements en dehors du pic hivernal.

Selon une étude réalisée en 2012, les nuitées générées par le festival étaient de 29'000 en 2012 (hôtellerie et parahôtelleries compris, et comprend également les organisateurs tout comme le public), quand, à titre comparatif, les nuitées générées par la seule saison d’hiver en 2015 étaient de 117'000 et de 92'600 pour la saison d’été (Mai-Octobre). Ces derniers chiffres concernent cependant uniquement l’hôtellerie. 

Toujours selon cette étude, le montant total dépensé pour quatre jours de festival dans la station était de CHF 1'930'370, en plus des CHF 900'000.- de chiffre d’affaire de la billetterie.

Diffusion du festival

La diffusion du festival à travers les médias se fait principalement via Internet et les réseaux sociaux (facebook, twitter) ainsi que leur site, en ajoutant à cela affiches, flyers et bouche-à-oreille. 

 

More...