Nendaz : une destination diversifiée

post by : Félicia Barthe



Nendaz est une station ensoleillée qui se situe en Valais, au-dessus de Sion. Elle fait partie du domaine skiable renommé des 4 Vallées qui est le plus grand domaine suisse et le 3e européen. L’offre touristique est gérée par Nendaz Tourisme qui est composé de Nendaz Tourisme SA et de la Société de Développement de Nendaz. Ensemble, ils créent et développent la diversité de la station.  

En effet, de nombreuses activités et manifestations sont proposées aussi bien en été qu’en hiver. Comme par exemple le « Valais Drink Pure Festival » qui est un rassemblement de cors des Alpes et le « Nendaz Freeride ». Les activités estivales les plus populaires sont la randonnée à la découverte des bisses ainsi que le VTT. En hiver, tous les sports de neige sont praticables. De plus, Nendaz est très appréciée pour ses offres familiales. En effet, Nendaz Tourisme met un point d’honneur à concevoir des produits touristiques adaptés aux familles.

2017 a été une année encourageante pour Nendaz, qui a vu ses nuitées augmenter de 12% par rapport à l’année précédente. Toutefois, la part des nuitées hivernales reste largement supérieure à celle d’été. Afin de développer la basse saison, nous proposons deux nouveaux produits : une luge d’été ainsi qu’un parcours d’acrobranche. Ces propositions correspondent à l’image familiale que veut refléter Nendaz mais resteront adaptés à tous les âges.

En résumé, Nendaz est une destination qui offre des activités diversifiées tout au long de l’année et se caractérise par son esprit famille. Pour obtenir plus d’informations sur la station, notre poster est à votre disposition !

 

More...

Entre tourisme de masse et retour aux sources, le paradoxe de la haute montagne

post by : nils.schoepke



L’engouement pour la montagne n’a cessé de croître au fil du temps. Le nombre d’adeptes affiliés au Club Alpin Suisse au cours de son histoire illustre cette tendance générale à aller vers la nature afin de s’émanciper d’un quotidien toujours plus urbanisé.

Quels sont donc les facteurs responsables de ce succès ?

Au travers de différentes sources, les principaux déterminants responsables de ce phénomène sont les suivants. Premièrement, l’urbanisation croissante est une des raisons majeures à la croissance de la demande pour la montagne, toujours plus de monde s’installe en ville et ce phénomène tend à s’accroître. Ensuite, le réchauffement climatique a une forte incidence sur le choix du séjour en montagne. Selon les spécialistes, l’augmentation prévue de la température sera deux fois plus importante en Valais, et plus généralement dans les vallées montagneuses que dans le reste du monde. A cela s’ajoute un phénomène non pas nouveau mais qui a pris une ampleur considérable avec l’avènement des réseaux sociaux : l’effet de mode. La puissance incitationnelle d’internet génère un fort problème de concentration dans l’espace.

La principale répercussion de ce tourisme alpin massif est la pollution. Nous voyons ici un paradoxe, plus la montagne attire du monde par son aspect préservé, plus elle est polluée. Cette augmentation du tourisme en haute et moyenne montagne est donc la principale cause de la pollution qu’elle engendre elle-même.

 

More...

Les 4 saisons de Morgins

post by : Tréhan Sébastien



Forte de différents événements tout au long de la belle saison, Morgins se met en scène surtout à travers le sport mais aussi d’autres thèmes comme les produits du terroir, la santé et le chant. Grâce à ces événements, associés aux différents USP, comme la chasse à l’arc qui permet de s’initier au tir à l’arc dans la nature, le Dévalkart qui fait descendre les pistes sur une petite voiture et « C’est l’hiver festival » qui donne rendez-vous à la scène suisse et une tête d’affiche internationale, la station est animée tout au long de l’année. Une commission spéciale d’animations avec un représentant à l’office du tourisme est chargée d’organiser les événements tandis que le bon fonctionnement des différentes prestations est assuré par les remontées mécaniques et les 6 employés de Morgins Tourisme. Cette association ne comporte aucun employé diplômé en tourisme de Sierre mais deux stagiaires pré-HES en Evénements et Animations. Ses missions sont la participation à l’élaboration de la politique locale du tourisme, la représentation et la défense des intérêts du tourisme local, la gestion du groupe d’activités « Morgins Tourist Service » avec l’accord du conseil municipal, l’exécution des tâches déléguées par la commune (taxes de séjour). Morgins Tourisme se doit aussi d’assumer l’information, l’animation et la promotion du tourisme local ainsi que de favoriser les manifestations et équipements touristiques, culturels et sportifs de la station et peut avoir des activités commerciales.


Morgins se vend essentiellement à travers la marque « Les Portes du Soleil », avec qui elle collabore depuis 50 ans. Cela lui permet d’atteindre les marchés nationaux (Suisse et France) mais aussi les marchés secondaires qui sont le Royaume-Uni, la Belgique, les Pays-Bas et l’Allemagne. Ensemble, ils réalisent des campagnes de communication sur l’été et l’hiver, les produits innovants et les grands événements. Morgins Tourisme collabore également avec des partenaires locaux (hébergeurs, écoles de ski, commerçants, …) avec qui ils créent des offres spéciales ou des packages et coordonnent certaines tâches comme l’accueil des médias, la mise en place d’opération de promotion et de relations publiques, l’accueil d’événements et l’organisation de nouvelles animations. L’office du tourisme s’assure aussi une bonne visibilité via Suisse Tourisme et Valais Wallis Promotion avec une participation annuelle à ces organisations. Le financement de Morgins Tourisme est assuré à près de 50% par les taxes de séjour, à un peu plus de 25% par les subventions communales et les recettes des animations et seulement 5% via la taxe d’hébergement, le reste étant constitué des cotisations, des ventes et d’autres petites sources de financement. Malgré tous ces partenariats, les nuitées marchandes (hiver et été) sont en nette baisse depuis l’hiver 2012/2013, avec près de 10'000 nuitées de moins cette année par rapport à la précédente.  

Concernant les innovations que nous pourrions proposer pour l’hébergement, créer un igloo au bas ou au sommet des remontées mécaniques pourrait attirer les clients en quête d’originalité. Pour les remontées mécaniques, une luge d’été type « Skyline » serait tout à fait envisageable. Il s’agit de créer une piste en béton sur l’extérieur des pistes de ski pour y faire rouler des luges individuelles. Pour varier les sports d’été et ne pas se focaliser sur la randonnée, il faudrait doter la station d’un mur d’escalade extérieur imitation roche, ou alors d’une via ferrata. Finalement, malgré le fait que la station soit très animée via des événements, il serait judicieux d’avoir une vie diurne et nocturne constamment active. Pour ce faire, il faudrait construire une galerie marchande avec des magasins pour les jeunes, un club, des bars et d’autres boutiques pouvant leur donner envie de venir à Morgins.
 

More...



L'authenticité d'Arolla

post by : Pfaendler Nina



Dans le cadre de notre projet d’incoming nous avons choisi d’analyser la station d’Arolla.

Notre proposition d’USP pour « Val d’Hérens Région » sont : Arolla (Dent Blanche, neige naturelle), la Patrouille des Glaciers et l’authenticité. Apparemment, la région est déjà fortement consciente de ses atouts : Arolla, la marque d’Hérens et les traditions vivantes. Cela montre que nous allons généralement vers la même direction. Comme expliqué dans le paragraphe suivant, ils peuvent déjà mettre plus en valeur Arolla via leur site internet. Ensuite, notre proposition d’« authenticité » regroupe justement toutes les coutumes locales très bien préservées du Val d’Hérens, c’est-à-dire : les vaches de la race d’Hérens, le carnaval, l’architecture, l’agriculture et les produits du terroir. Finalement, nous pensons que la patrouille des glaciers représente un événement qui possède déjà une grande renommée et un bon support médiatique. Le Val d’Hérens devrait l’intégrer comme un événement important de l’année. Pourquoi ne pas en profiter pour stimuler la promotion de la région et peut-être organiser quelques activités liées à la PDG ?

Evolène 2025 est un projet qui a été initié par la commune d’Evolène en 2013. Il a pour but de définir un programme d’actions concret pour répondre aux objectifs de développement économique et touristique de la commune. Il concerne tous les acteurs du tourisme ainsi que tous les habitants de la commune qui ont eu la possibilité de s’exprimer à travers des thèmes. De là en sont ressorties 6 idées principales pour le futur plan d’action.

Actuellement, le plan d’action a été publié et accepté par la commune :

1.       Organiser le pilotage de la destination

2.       Développer un tourisme 4 saisons

3.       Promouvoir et valoriser l’identité évolénarde (image) via la création d’une marque territoriale associée à chaque produit ou évènement touristique

4.       Organiser l'émergence de projets du territoire via la création de pôles touristiques

5.       Soutenir la professionnalisation de l’activité touristique (formation & synergies)

6.       Garantir la qualité de l'activité touristique (excellence et labellisation)

Notre proposition de produit global pour la destination d’Evolène Région est l’amélioration de leur site internet. Très agréable d’apparence, il nécessite cependant quelques modifications à notre goût pour rendre la navigation plus aisée.  En effet, nous avons senti la volonté de promouvoir une région plutôt que des villages, ce qui est un très bon point. Cependant, nous trouvons qu’il faudrait plus mettre en avant les villages du Val d’Hérens (et des 3 domaines skiables que sont Arolla, Evolène et La Forclaz).  Cela consisterait simplement à introduire plus d’images des villages et du Val d’Hérens (avec vue sur la Dent-Blanche) sur le site internet (images défilantes en page d’accueil). Il faudrait également afficher ces images dans la partie du site appelée « patrimoine bâti ». Les gens se feront alors une meilleure idée générale de la localisation des villages du Val d’Hérens. Cela pourrait éviter de « mauvaises surprises » et au contraire informer plus facilement les gens des possibilités de déplacement entre ces villages afin qu’ils aient envie de découvrir la vallée dans son intégralité.

La proposition pour l’hébergement serait de rénover les anciens mazots afin de pouvoir les transformer en maisons d’hôtes ou en gîtes. Il faut en effet garder l’authenticité du village d’Arolla qui est un avantage pour promouvoir la destination en comparaison à d’autres stations où trop de gros bâtiments ont été construits. Il faudrait également rénover les hôtels tout en préservant l’architecture actuelle. Ces hôtels datent des débuts du tourisme de montagne dans les années 1860 et sont également une plus-value pour la promotion de vacances authentiques à Arolla. Afin de créer du vécu, des petites « surprises » telles que des chocolats seraient mises dans les chambres pour l’arrivée des clients.

La proposition de produit pour les remontées mécanique est de créer un produit Ski Safari dégustation. Ce produit serait vendu en plus de l’abonnement de ski à un prix accessible. L’idée de notre produit est de favoriser le déplacement à ski du client dans le val d’Hérens (surtout Arolla, Evolène et la Forclaz). Le produit inclurait diverses activités à découvrir dans chaque village telles que : fondue dans une cabane de montagne, raclette, dégustation de vin, fromage et viande séchée, etc. Le but est de mettre en avant une activité traditionnelle de chaque village, pour créer un produit global de la vallée. Pour permettre de mener à bien ce produit, il faudrait améliorer le système de bus entre ces stations.

Nous proposons de créer une carte d’hôte du val d’Hérens en été pour favoriser les activités outdoor. Elle serait distribuée à tous les visiteurs payant la taxe de séjour, et pourrait s’acheter à l’office du tourisme. Cette carte inclurait des activités diverses proposées dans le val d’Hérens pour découvrir les villages et leurs activités sportives. Voici une proposition de carte d’hôte possible : gratuité des cars postaux, réductions sur les activités sportives, visite guidée du barrage de la Grande Dixence, entrée gratuite aux musées, visite d’alpage à Chemeuille, dégustation de fromage dans une laiterie, etc. En plus de cette carte d’hôte nous pensons qu’il serait bien d’améliorer le réseau des balades entre Thyon, Arolla, Les Haudères, et Evolène via des bonnes connexions de bus.  Nous voyons donc qu’il est nécessaire d’améliorer le service de cars postaux aussi bien en été qu’en hiver.  

Ces propositions pourraient aider à développer le potentiel touristique d’Arolla et du val d’Hérens. 

More...

Randonnée, culture ou les deux?

post by : Mendez Andreisy



La situation aux Etats-Unis

Dans la région de King County, dans l’Etat de Washington, un réseau de sentiers de 280 kilomètres, appelé le King County Regional Trail System, a été mis en place. Les visiteurs ont la possibilité de s’adonner à la randonnée, au vélo ou à l’équitation. Une fois sa construction terminée, le sentier fera un total de 480 kilomètres.
Afin de multiplier l’art public et l’intégrer aux sentiers, le King County  Regional Trail Systeme et le King County Cutural Services Agency ont élaboré l’Art Master Plan.

Comme il fallait quelqu’un pour s’occuper de gérer le côté artistique des parcs de King County, Monsieur Brian Borello a été engagé. Il devait dans un premier temps répertorier les œuvres déjà sur place et dans un deuxième temps déterminer les emplacements des futurs projets. Son rôle a ensuite consisté à s’entretenir avec les différents acteurs de ce sentier pour en cerner les principaux besoins. Le but de cette démarche étant d’améliorer au mieux le passage de ces derniers dans le parc. Ces sentiers sont disponibles en carte interactive sur internet, ce qui permet aux gens de mieux se repérer dans l’espace.

Les œuvres d’art ont été réalisées en harmonie avec la nature en la respectant. Ainsi, peindre des arbres nécessite une peinture spéciale pour ne pas nuire à l’environnement. Les réalisations artistiques sont aussi positionnées de manière à ce qu’elles se marient avec le paysage et l’endroit où elles sont placées. Ceci rend les œuvres uniques. Le succès de ce concept va pousser les initiateurs à aller plus loin et à continuer ce projet. Ils vont développer les réseaux de sentiers.

L’application en Suisse

Grâce à ses nombreuses montagnes, la Suisse possède un excellent réseau de chemins de randonnées. Ces chemins sont très bien aménagés, avec notamment des cartes très précises et détaillées sur le site internet www.wanderland.ch. Ce site internet nous permet de trouver les randonnées possibles aux alentours d’une destination que l’on a choisis. En ce qui concerne les œuvres d’art, il serait tout à fait possible de faire un partenariat avec des artistes régionaux qui seraient d’accord d’exposer leurs œuvres tout au long de ces chemins. Le problèmes est que la Suisse ne fait pas payer ses randonnées, et qu’il serait certainement difficile soit que les artistes acceptent de le faire gratuitement et d’exposer leurs œuvres comme une publicité, soit d’exposer ces œuvres seulement dans certaines randonnées et de les faire payantes.

More...


Ovronnaz tourisme

post by : Heritier Solene



Dans le cadre du projet d’incoming, nous avons décidé de choisir la destination d’Ovronnaz car toutes les personnes de notre groupe ont un lien avec cette station (stage, séjour aux bains, logement etc.)

 

Suite à quelques recherches sur internet, nous avons pris la décision de contacter M. Fabien Produit, directeur de l’office du tourisme, par e-mail. Il nous a gentiment proposé de faire un entretien avec lui afin de pouvoir répondre à toutes nos questions préparées et éventuellement spontanées et de nous expliquer certains points plus en détails que ce qu’il n’aurait pu le faire par e-mail.

 

Depuis 2012, l’office du tourisme d’Ovronnaz a connu plusieurs grands changements innovateurs. En effet, l’équipe s’est modifiée avec l’arrivée du nouveau directeur. Un esprit plus « jeune » s’est développé notamment grâce à une collaboration avec le dôme, organisateur de l’après-ski et de quelques festivals, et le centre nordique. De plus, M. Produit a insisté sur leur nouveau site internet, leur présence sur les réseaux sociaux et leur zone de wi-fi gratuite s’étendant du babylift à l’office du tourisme.

 

Finalement, le grand défi actuel de toutes les stations suisses est la problématique du franc-fort. Nous avons donc décidé de soulever ce point lors de notre entretien avec M. Produit. Pour l’instant, la station d’Ovronnaz ne se trouve pas trop touchée par ce problème car le 80-85% de la clientèle est principalement suisse. Toutefois, lorsque toutes les destinations suisses baisseront leurs tarifs, Ovronnaz se retrouvera confronté à un problème au niveau concurrentiel. La station n’a pas l’intention de baisser les prix mais plutôt d’offrir plus de prestations pour le même prix. Il est vrai que si les prix baissaient, il serait ensuite difficile de les remonter.

 

En conclusion, Ovronnaz est une destination toujours présente sur le marché et obtenant des résultats (nuitées, entrées aux bains etc.) plutôt stables.

More...