Nendaz : une destination diversifiée

post by : Félicia Barthe



Nendaz est une station ensoleillée qui se situe en Valais, au-dessus de Sion. Elle fait partie du domaine skiable renommé des 4 Vallées qui est le plus grand domaine suisse et le 3e européen. L’offre touristique est gérée par Nendaz Tourisme qui est composé de Nendaz Tourisme SA et de la Société de Développement de Nendaz. Ensemble, ils créent et développent la diversité de la station.  

En effet, de nombreuses activités et manifestations sont proposées aussi bien en été qu’en hiver. Comme par exemple le « Valais Drink Pure Festival » qui est un rassemblement de cors des Alpes et le « Nendaz Freeride ». Les activités estivales les plus populaires sont la randonnée à la découverte des bisses ainsi que le VTT. En hiver, tous les sports de neige sont praticables. De plus, Nendaz est très appréciée pour ses offres familiales. En effet, Nendaz Tourisme met un point d’honneur à concevoir des produits touristiques adaptés aux familles.

2017 a été une année encourageante pour Nendaz, qui a vu ses nuitées augmenter de 12% par rapport à l’année précédente. Toutefois, la part des nuitées hivernales reste largement supérieure à celle d’été. Afin de développer la basse saison, nous proposons deux nouveaux produits : une luge d’été ainsi qu’un parcours d’acrobranche. Ces propositions correspondent à l’image familiale que veut refléter Nendaz mais resteront adaptés à tous les âges.

En résumé, Nendaz est une destination qui offre des activités diversifiées tout au long de l’année et se caractérise par son esprit famille. Pour obtenir plus d’informations sur la station, notre poster est à votre disposition !

 

More...

Verbier, une station sportive et branchée

post by : Michael Tuberosa



 

Verbier, une station sportive et branchée

 

Verbier est une station de montagne située dans le Val de Bagnes en Valais, Suisse. Elle fait partie du domaine skiable des 4 vallées. Le domaine skiable des 4 vallées est le 3è plus grand domaine skiable en Europe, après les 3 vallées en France, et les portes du soleil en Valais. Il est réputé pour ces festivals de musique, l’Xtreme de Verbier et le Grand Raid. C’est également l’arrivée de la patrouille des glaciers, la haute route qui relie Chamonix à Zermatt.

 

Le domaine skiable de Verbier s’étend sur plus de 410 kilomètres de pistes, majoritairement prisée par les anglais. Il se divise en 2 secteurs, celui des Attelas et celui du Mont-Fort. Il est doté de 89 installations mécaniques. Tout le domaine est directement accessible depuis le Châbles, ou un parking gratuit est mis à disposition.

Verbier propose tout type d’hébergement, allant de la cabane de ski au complexe hôtelier du W, bâtiment luxueux situé dans le centre moderne de Verbier.

L’offre gastronomique de la station se rapproche de l’offre hôtelière, en proposant des établissements pour des goûts et des budgets très différents.

 

Verbier est une destination qui sait s’adapter aux saisons et aux clients. Son offre estivale est presque aussi fournie que l’offre hivernale. En Été, la neige laisse place au champ d’alpage idéal à la pratique du VTT et de la randonnée. La bipolarité de cette station donne accès à tout gamme de loisirs afin de convaincre le plus de touristes possibles.

En observant les nuitées d’été et hiver. Il y a une forte croissance des nuitées durant les 2 dernières années. En passant d’un peu plus de 1 million de nuitées en 2014 à presque 2 millions en 2017. On peut remarquer que malgré des offres en été et en hiver, la station compte 3x plus de nuitée en hiver qu’en été (30'000, 90'000).

 

Pour contrer cet effet, Verbier lance le (VIP) Verbier Infinit Playground, qui est un package d’offres à prix réduit ou gratuites (50% sur les remontées pour le VTT, remontée gratuite pour les piétons, transports en cars postaux gratuit…) pour toutes les personnes séjournant au minimum 1 jour dans la station et qui s’acquittent de la taxe de séjour. Pour tous les propriétaires de résidences secondaires, ils ont droit a un VIP pass nominatif par saison.

 

En plus de tout cela, notre contribution au développement estival de cette station se pencherait vers un concept de toboggan géant qui permettrait au gens de dévaler une piste dans un module gonflable humidifié grâce à de l’eau. Un piste serait mise en place afin de permettre à la population locale et aux touristes de contrer les grosses chaleurs. Le plus grand toboggan de Suisse.

 

 

More...

Développement de l'écotourisme dans une station alpine comme Zermatt

post by : damien.marclay



De nos jours, l’impact qu’a l’industrie du tourisme, et en particulier le tourisme de masse, sur la nature est de plus en plus négatif. Pollution, destruction de la flore, espèces animales menacées, les effets néfastes du tourisme ne se comptent plus. Afin de retrouver une harmonie avec la nature et l’environnement qui nous entoure, l’écotourisme doit être développé. L’écotourisme est défini comme l’« Ensemble des activités touristiques pratiquées en milieu naturel dans le respect de l'environnement, et contribuant au développement de l'économie locale. »[i]

L’écotourisme ou tourisme vert, est une forme du tourisme qui est axée sur le développement durable et la préservation de la faune et de la flore. Contrairement au tourisme durable ou au tourisme responsable, l’écotourisme concerne avant tout les espaces naturels. Le principe étant de voyager dans des lieux naturels tout en les préservant.

Ce phénomène est né entre les années 1970 et 1980 car c’est à cette époque que l’on a commencé à s’inquiéter du bien-être de la terre.

Grâce à l’écotourisme, on découvre le lieu visité sous un angle totalement différent en appréciant simplement la beauté de la nature sans la dégrader.

Cependant, cette forme de tourisme est plus coûteuse que la version standard car elle nécessite des infrastructures spécifiques de recyclage et d’énergies propres ainsi que de matériaux peu nuisibles à l’environnement. De ce fait, certains pays n’ont pas les ressources économiques nécessaires pour mettre en place un tel système.

Enfin, les destinations écotouristiques les plus connues sont le Costa Rica et les Iles Galápagos, mais l’écotourisme se pratique partout dans le monde ainsi que près de chez nous comme par exemple à Zermatt. Ce travail est axé sur le développement de l’écotourisme à Zermatt.



[i] Définition donnée par le Larousse.fr

 

More...


Schleuderpreise im Skigebiet Saas Fee

post by : charlott.dumas



Die Schweizer Bergbahnen kämpfen seit Jahren mir grossen Probleme. Die Konkurrenz im Ausland ist gross und der starke Franken schwächt die Skigebiete ebenfalls. Saas Fee gehört besonders zu den Sorgenkindern des Schweizer Wintertourismus. Seit dem Jahr 2010 mussten die Saastal Bergbahnen AG intensive Sparmassnahmen in Kauf nehmen. Um das zu ändern lancierten sie für die Wintersaison 2016/2017. ein Crowdfunding, bei welchem alle Teilnehmenden das Saisonabonnement für CHF 222 erhielten, sofern insgesamt 99'999 Karten verkauft werden. Die Aktion war ein Erfolg. (Erfolgszahlen in der Studie zu finden). Im Winter 2017/2018 haben sie das Angebot erweitert und auch im nächsten Winter startet das Angebot in die dritte Runde.

 

More...

St-Luc / Chandolin - Entre ciel et terre

post by : noemie.reymond



Saint-Luc/Chandolin est une station de ski Suisse située dans la commune du Val d'Anniviers en Valais qui regroupe les villages suivants: Chandolin, Grimentz/St-Jean, Saint-Luc, Vissoie et Zinal. La station de St-Luc/Chandolin se vend sous ce nom en Valais. On parle généralement de la région du Val d’Anniviers, dans la Suisse Romande. Pour l’ensemble de la Suisse on parlera du Valais et finalement à l’échelle européenne, de la Suisse.

L’USP de la région est sans doute le domaine skiable et le sentier des Planètes. Les autres offres sont très variées, à la fois pour les amoureux de la nature ainsi que pour ceux souhaitant prendre l’air dans un cadre exceptionnel. Voici une liste non-exhaustive des diverses activités dans la région : Tour du Val d’Anniviers, First-Track Freeride, sentiers-découvertes, fabrication du pain de seigle, bike-Park et soirées astronomiques organisées pour le grand public afin d’observer les astres.

Le futur projet consiste à créer une réserve d’obscurité pour permettre aux visiteurs d’observer les étoiles depuis les villages. Des animations liées avec l’observatoire de St-Luc permettraient d’apporter un complément à l’offre existante, dans la tendance actuelle du chemin des planètes. Cette nouvelle offre touristique sera créée par des étudiants de la Haute Ecole de Gestion & Tourisme vont se concentrer sur 6 mois.

More...

Ovronnaz

post by : Jade Guerne



Ovronnaz est une station alpine située dans le Valais, elle est connue pour deux activités : le ski et les bains thermaux qui lui permettent de générer emplois et tourisme. L’office du tourisme d’Ovronnaz est composée de neuf personnes employées aidées par de nombreux bénévoles.

Les plus grandes sources de financements de la station proviennent des taxes de séjour et des taxes d’hébergement s’élevant respectivement à 390’000.- et 55’000.-.
Les nuitées sont malheureusement en baisse dans la station depuis 2014, -3.54% (soit 227’174 nuitées) contre -1.04% en 2013.
 
La station est également connue pour de nombreuses manifestations telles que la journée des chiens, lucky luck in the dark, les différents marchés : gourmand, artisanal, la fête nationale etc etc. Malgré des moyens financiers limités, l’Office du Tourisme a poursuivi son travail de marketing, essentiellement pour le marché prioritaire romand. De plus, la destination a commencé une collaboration avec Valais/Wallis Promotion. Les canaux de communication utilisés sont été essentiellement : presse écrite, TV, représentation, invitation de journalistes et de bloggeurs, Ovronnaz s’est régulièrement démarquée dans son travail avec les réseaux sociaux. 

En ce qui concerne l’innovation de la station : nous proposons, pour les remontées mécaniques d’ajouter de la musique sur les télésièges afin de rendre votre montée moins longue. Pour l’hébergement, dormir dans des igloos, nous semble être innovateur et ludique pour les familles ou les amis. Pour les activités outdoor, nous suggérons de mettre en place une descente en luge d’été. Concernant la destination dans son ensemble, nous proposons l’implantation d’une boite de nuit. Pour se faire, nous voulons modifier l’infrastructure d’un bar actuellement en service sur les pistes d’Ovronnaz, ceci ne demandera donc pas trop de frais de construction.

 

More...

Le renouveau d'Anzère

post by : Almeida Lourenço Andreia



Anzère Tourisme SA

Après 3 ans de travail, Anzère SA est devenu en 2016 Anzère Tourisme SA une société regroupant divers acteurs touristiques valaisans. La station est composée d’une équipe de 5 personnes, contribuant toutes au bon développement de la station. Malgré la baisse de nuitées due à l’abolition du taux plancher du franc Suisse, 82’200 nuitées ont pu être enregistrées en 2015. Cela fut possible notamment grâce à une multitude d’activités variées, répondant aux désirs du consommateur. Parmi elles, nous trouvons notamment en plus du domaine skiable une piste de luge de 3km, un centre SPA ultra moderne, un stage de parapente, ainsi que divers événements. La station met également en avant son USP, le Wildhorn ou encore la course de côte Ayent-Anzère.

Innovations

Il faut néanmoins noter un contraste entre le taux d’occupation en été et en hiver. En effet, la répartition des nuitées est de 70% en saison hivernale et 30% en saison estivale. En raison de cette différence, et en tenant compte du manque d’enneigement à venir, la station se doit de trouver des innovations afin d’attirer plus de clients lors de la saison estivale. Pour exemple, Anzère a notamment proposé une course d’obstacle nommée « Tepacap race », qui a généré la participation de 485 personnes pour l’édition de 2016. Nous avons nous-mêmes réfléchi à différentes innovations afin de rendre la station plus attractive. Voici ce que nous proposons :

  • Miser sur des énergies renouvelables pour les remontées mécaniques
  • Un event par mois dans un des quatre hôtels de la station en alternance
  • Une nuitée sous les étoiles (mois d’août)
  • Un package à la carte, présenté sous forme de menu, avec activités à choix comme la visite du musée des bisses, un saut en parapente, ainsi que l’hébergement dans un des quatre hôtels.

Objectifs et financement

La station a pour principale mission d’assurer l’accueil des visiteurs, fournir des informations sur les différentes activités de la région, la promotion de la station ainsi que l’organisation des divers évènement susnommés. Le rayon d’action de la station comprend la commune d’Ayent et d’Arbaz. Ses recettes proviennent majoritairement (63%) des taxes de séjours et de promotion touristique. Les autres sources de revenu comprennent la subvention de la commune Ayent, les cotisations des commerçants et des privés, la recette des animations et des ventes, les fonds marketing, et Arbaz-tourisme. Les quatre hôtels de la station comprennent 392 lits. La station se vend sous les marques SuisseTourisme, Valais ainsi que cité de l’énérgie. 

More...

Développement des activités pour la station des Bugnenets-Savagnières

post by : Rong Noémie



La station des Bugnenets-Savagnières présente une configuration inhabituelle. En effet, elle est à cheval entre deux cantons, Berne et Neuchâtel. Elle est le résultat d’une fusion entre la station des Bugnenets et celle des Savagnières dans les années 80.
La société des Remontées mécaniques est une SA. Elle propose 7 téléskis différents et 35 kilomètres de pistes. La station tourne à l’aide de 70 saisonniers, équivalent à 30 employés à temps plein. Ces employés sont, pour la plupart, des agriculteurs de la région.

Le directeur de la SA n’a malheureusement pas souhaiter nous communiquer leurs chiffres. Il a simplement précisé que la société tourne bien et qu’elle s’autofinance.

 

La station est bien située, à l’orée du Parc Chasseral, avec une forte déclivité. Ce qui, pour nous, est déjà un point fort. Le principal USP reste tout de même le fait que la station de ski ait été fondée par le grand-père de Didier Cuche. Un emblème national déjà exploité par les directeurs de la station, avec notamment une course pour enfants portant son nom.

Afin de développer les activités estivales et dans le futur, pouvoir exploiter les remontées mécaniques malgré le manque de neige, nous pensons qu’il serait important d’utiliser les deux USP cités précédemment. En accentuant la filiation au parc Chasseral et en utilisant l’image de Didier Cuche, Bugnenets-Savagnières pourrait se créer une place importante dans la région.

En effet, le 80% des clients de la station proviennent du triangle Bienne, la Chaux-de-Fonds et Neuchâtel. Les 20% restant sont principalement des Suisses mais également des Français, Allemands et Italiens.

Les offres d’hébergement sur la station sont majoritairement des résidences secondaires et les visiteurs doivent se déplacer à Saint-Imier ou dans le Val-de-Ruz pour trouver un logement. Ce qui ne facilite pas la tâche d’attirer non pas des excursionnistes mais vraiment des touristes.

Nous avons différentes propositions d’innovations pour la région. Tout d’abord, le Trottin’herbe sur les pistes en été ; le VTT en proposant des sentiers en partenariat avec le parc Chasseral ; du segway. Pour jouer de l’image de Didier Cuche, il serait également envisageable de proposer des camps d’entrainements l’été pour les enfants avec la participation du skieur. Des sentiers thématiques pour les jeunes et moins jeunes sont également imaginables. Ceux-ci pourrait changer au fil des saisons avec comme thème central les vaches, les animaux sauvages, la cueillette des champignons, reconnaître les arbres et les oiseaux,…

Enfin, nous aimerions mettre sur pied des manifestations mettant en scène le folklore de la région. Nous proposerions notamment une fête du 1er août au sommet du domaine avec de la musique et des costumes traditionnels ; organiserions la visite de fermes et de métairies ; des brunchs régionaux.

Nous pensons que ce type de manifestations peuvent être appliquées à l’ensemble des stations suisses. Certains touristes viennent en Suisse pour le luxe des villes mais beaucoup recherchent le dépaysement, le contact avec la nature, l’attachement aux traditions.

L’atout de la Suisse dans cette quête de l’authentique est que proposer ce type d’activités n’est pas uniquement de la mise en scène, du faux. Nombreuses régions suisses ont encore un grand attachement à leurs traditions, leur patois, leurs costumes traditionnels. C’est cela que nous devons mettre en avant.

 

 

 

More...

Les 4 saisons de Morgins

post by : Tréhan Sébastien



Forte de différents événements tout au long de la belle saison, Morgins se met en scène surtout à travers le sport mais aussi d’autres thèmes comme les produits du terroir, la santé et le chant. Grâce à ces événements, associés aux différents USP, comme la chasse à l’arc qui permet de s’initier au tir à l’arc dans la nature, le Dévalkart qui fait descendre les pistes sur une petite voiture et « C’est l’hiver festival » qui donne rendez-vous à la scène suisse et une tête d’affiche internationale, la station est animée tout au long de l’année. Une commission spéciale d’animations avec un représentant à l’office du tourisme est chargée d’organiser les événements tandis que le bon fonctionnement des différentes prestations est assuré par les remontées mécaniques et les 6 employés de Morgins Tourisme. Cette association ne comporte aucun employé diplômé en tourisme de Sierre mais deux stagiaires pré-HES en Evénements et Animations. Ses missions sont la participation à l’élaboration de la politique locale du tourisme, la représentation et la défense des intérêts du tourisme local, la gestion du groupe d’activités « Morgins Tourist Service » avec l’accord du conseil municipal, l’exécution des tâches déléguées par la commune (taxes de séjour). Morgins Tourisme se doit aussi d’assumer l’information, l’animation et la promotion du tourisme local ainsi que de favoriser les manifestations et équipements touristiques, culturels et sportifs de la station et peut avoir des activités commerciales.


Morgins se vend essentiellement à travers la marque « Les Portes du Soleil », avec qui elle collabore depuis 50 ans. Cela lui permet d’atteindre les marchés nationaux (Suisse et France) mais aussi les marchés secondaires qui sont le Royaume-Uni, la Belgique, les Pays-Bas et l’Allemagne. Ensemble, ils réalisent des campagnes de communication sur l’été et l’hiver, les produits innovants et les grands événements. Morgins Tourisme collabore également avec des partenaires locaux (hébergeurs, écoles de ski, commerçants, …) avec qui ils créent des offres spéciales ou des packages et coordonnent certaines tâches comme l’accueil des médias, la mise en place d’opération de promotion et de relations publiques, l’accueil d’événements et l’organisation de nouvelles animations. L’office du tourisme s’assure aussi une bonne visibilité via Suisse Tourisme et Valais Wallis Promotion avec une participation annuelle à ces organisations. Le financement de Morgins Tourisme est assuré à près de 50% par les taxes de séjour, à un peu plus de 25% par les subventions communales et les recettes des animations et seulement 5% via la taxe d’hébergement, le reste étant constitué des cotisations, des ventes et d’autres petites sources de financement. Malgré tous ces partenariats, les nuitées marchandes (hiver et été) sont en nette baisse depuis l’hiver 2012/2013, avec près de 10'000 nuitées de moins cette année par rapport à la précédente.  

Concernant les innovations que nous pourrions proposer pour l’hébergement, créer un igloo au bas ou au sommet des remontées mécaniques pourrait attirer les clients en quête d’originalité. Pour les remontées mécaniques, une luge d’été type « Skyline » serait tout à fait envisageable. Il s’agit de créer une piste en béton sur l’extérieur des pistes de ski pour y faire rouler des luges individuelles. Pour varier les sports d’été et ne pas se focaliser sur la randonnée, il faudrait doter la station d’un mur d’escalade extérieur imitation roche, ou alors d’une via ferrata. Finalement, malgré le fait que la station soit très animée via des événements, il serait judicieux d’avoir une vie diurne et nocturne constamment active. Pour ce faire, il faudrait construire une galerie marchande avec des magasins pour les jeunes, un club, des bars et d’autres boutiques pouvant leur donner envie de venir à Morgins.
 

More...