Genève Tourisme - la ville de l'excellence

post by : Perracini Marion



L’activité touristique de la ville est gérée par Genève Tourisme & Congrès.

L’emblème de Genève est son fameux jet d’eau. On la nomme la capitale de la paix car on y trouve son quartier international et une grande diversité religieuse. La ville n’est pas seulement connue pour cela, mais aussi pour son côté innovateur et scientifique. En effet, nombreux sont ceux qui viennent visiter le CERN ainsi que son globe de la science et de l’innovation. La vieille ville regroupe une grande variété culturelle (musées, cathédrale, mur des réformateurs, traditions).

Genève a reçu le prix, en août 2014, de la «Meilleure destination city breaks d’Europe 2014». Le city break, littéralement une «échappée urbaine», est un court séjour en ville, généralement le temps d’un week-end. Suite à cela, la ville a mis en place le « Geneva Pass ». Il consiste à acheter une carte qui comprend plus de 40 attractions et activités à faire à Genève pour une durée de 24, 48 ou 72 heures ainsi que les transports publics gratuits.

De plus, Genève innove dans le tourisme alternatif. Les genevois se proposent de faire visiter aux touristes des visites de quartiers hors des sentiers battus. Ils sont appelés les « Geneva Greeters » et ont créé un réseau qui met en relation voyageurs et habitants de quartier en fonction de leurs centres d’intérêts. Cette initiative va être soutenue d’une manière ou d’une autre par Genève Tourisme, car elle ne peut qu’augmenter la notoriété de la cité.

More...

Vaud : Guide, une application mobile pour aider le développement du tourisme dans le canton de Vaud.

post by : Perracini Marion



Cette nouvelle application a été crée par EDSI-Tech à l'EFPL et lancée en juillet de cette année. Elle permet aux touristes d'avoir accès à des sites et lieux touristiques selon ces préférences. Cette application multilangue est gratuite et accessible hors connection. Les propositions de visites pour les touristes sont élaborées selon les informations personnelles de l'utilisateur.

L'application est utilisée par les offices du tourisme vaudois pour recolter des données statistiques afin d'améliorer l'offre touristique et de répondre aux attentes.

ça en Vaud la peine!

More...



Tourisme & handicap

post by : Blum Laurine



En Suisse, il y a «2% de la population qui est infirme, ce qui correspond à environ 1,4 million d’habitants. Il faut donc que le tourisme s’adapte à ces personnes car elles veulent voyager quelques soient leurs conditions.

D’après l’OFT, il est facile de prendre les transports en Suisse : un appel au Centre d’appel pour handicapés des CFF une heure avant le départ du train suffit à réserver une aide gratuite dans 160 gares équipées. Avec la modernisation de l’infrastructure et un nouveau matériel roulant, les voyageurs ayant un handicap peuvent emprunter dès aujourd’hui en toute autonomie les transports publics.

De nombreux hôtels, logements de groupes et des appartements de vacances disposent de chambres équipées pour les personnes en fauteuil roulant.

La fondation Denkanmich permet à des personnes en situation de handicap de partir en vacances.

More...

La chirurgie esthétique, bonne pour le tourisme suisse?

post by : Gremaud Melanie



Le tourisme médical en Suisse connaît une grande expansion depuis ces 10 dernières années.  Selon le rapport d’Euromonitor publié en 2011, le secteur médical en Suisse devrait rapporter plus de 850 millions de francs suisses en 2015.

L’OFT[1] et Switzerland Global Enterprise[2] se sont ralliés en 2010 pour former Swisshealth, Organisation Nationale, afin de promouvoir le tourisme médical en Suisse au niveau mondial.

Les principaux clients intéressés par le tourisme médical proviennent des pays économiquement émergeant, tel que les Russes, les Arabes et les Chinois. Quelques-uns viennent pour embellir leur visage, d’autres pour arrondir leurs yeux ou les derniers pour perdre du poids. Contrairement aux Etat-Unis, les interventions des chirurgiens plastiques en suisse apparaissent beaucoup plus naturelles car ils cherchent à les cacher.

Ce qui distingue la Suisse par rapport aux autres pays, c’est sa qualité des produits de luxe offerts à la chirurgie esthétique mais aussi aux traitements cosmétiques. De plus, étant donné que le pays est assez petit, il y a une meilleure qualité garantie grâce un contrôle plus aisé sur les services médicaux et une main d’œuvre compétente. La légendaire discrétion suisse est un facteur important aussi.


[1] Office Fédéral du Tourisme

[2] Switzerland Global Enterprise promouvoit les importations,  les exportations et les investissements d’une entreprise suisse afin de la renforcer au niveau international.

 

More...

Oenotourisme vaudois

post by : Derivaz Carmen



L’oenotourisme (apparu aux Etats-Unis dans les années 1960) est basé sur la découverte des vignobles ainsi que la production. Dans le canton de Vaud, il n’est qu’à ses prémices. Le projet vient d’être lancé par le conseil d’Etat vaudois. Un crédit de 2,5 millions de francs pour 5 ans a été accordé par le Canton de Vaud et Innotour. Ce projet regroupera de nombreuses sociétés régionales qui y contribueront. Un comité de pilotage a été mis en place pour fixer des objectifs, analyser l’offre et l’optimiser. Ce projet est l’un des premiers en Suisse et servira de modèles pour d’autres cantons.

Lire la suite More...

Tourisme de luxe: nouvelle génération

post by : Grosjean Charlotte



L’image que l’on se fait du tourisme de luxe ne correspond plus à ce qu’il est réellement. « L’ère de la bouteille de champagne dans la chambre est révolue depuis longtemps ».

Le tourisme haut de gamme a évolué aussi bien dans son fonctionnement que dans sa définition. En effet, il se concentre essentiellement sur une « personnalisation au maximum des services ». L’offre doit être authentique, créative et inédite aux yeux des consommateurs. Par exemple, la recherche du luxe ne se traduit plus par un hôtel 5 étoiles mais par des formes d’hébergements moins traditionnelles et plus atypiques tout en conservant la qualité. Afin de générer une émotion, il ne s’agit plus de dorloter la clientèle, il faut désormais la surprendre.

 

Cette évolution est due à un changement de mentalité de la part des voyageurs. Plusieurs causes peuvent expliquer cela.  D’une part, la génération Y arrive avec son envie de vivre une expérience « unique et personnalisées ». D’autre part, la crise a contribué à un changement d’attitude vis-à-vis de l’argent. Aujourd’hui le voyageur aisé accorde une valeur plus importante à l'investissement qu'il effectue dans son voyage.  

 

En ce qui concerne la Suisse, elle a un marché prometteur dans ce secteur du tourisme de luxe comme le dit Roland Schegg dans le Migros Magasine. Néanmoins, le besoin de se moderniser et d’innover pour répondre à la demande de ces nouveaux consommateurs sera surement nécessaire.

More...

BigData dans le tourisme

post by : Anchise Carole



Le BigData est une analyse de données à grande échelle. Plus précisément, il permet d’analyser les données numériques des voyageurs et, ainsi, de mieux comprendre et d’anticiper leurs comportements, afin de pouvoir leur offrir des expériences correspondant à leurs intérêts. Par conséquent, l’analyse et l’utilisation des données numériques représentent un énorme défi pour l’industrie touristique. Après avoir regroupé les différents secteurs d’activités, le BigData permet de faire ressortir le plus d’informations possibles par secteur, afin de les réutiliser d’autres.

 

Premièrement, le BigData permet de mesurer les flux touristiques. En d’autres termes, il permet de connaître qui se déplace, où et pour combien de temps. Cet outil d’analyse est notamment utilisé par des opérateurs téléphoniques tel qu’Orange. Deuxièmement, il permet de prévoir la fréquentation d’un territoire en créant, par exemple, un comité région. D’ailleurs, la compagnie aérienne Allegiant Air a développé une application fournissant des informations complètes sur les passagers aux membres de l’équipage (voir l’image ci-dessous). Quatrièmement, il permet d’améliorer l’expérience du client en ligne par le biais de sites internet tels qu’Expédia ou Zaptravel. Ces sites regroupent différentes offres proposées par divers sites de compagnies aériennes ou chaînes hôtelières et réunit toutes ces offres sur leur site. Finalement, le BigData permet de prévoir les prix. Par exemple, le métamoteur Kayak analyse les données de recherches effectuées sur différents sites, afin de fournir une prévision des prix des vols pour les sept prochains jours.

 

En Suisse, le BigData n’est pas encore couramment utilisé. Les institutions touristiques suisses devraient s’inspirer d’applications existantes telles que celle créée par la compagnie aérienne Allegiant Air, afin de mieux connaître leurs clients et, ainsi, d’améliorer leurs services et de satisfaire au mieux leurs besoins.

More...

Le tourisme sous-marin

post by : Hartmann Laureline



Les sous-marins à vocation touristique se démocratisent de plus en plus. De nos jours, les touristes recherchent des activités innovantes et exclusives, c’est pourquoi ces submersibles représentent un complément intéressant aux offres touristiques pour les hôtels de luxe. Cette nouvelle forme de tourisme en pleine expansion reste cependant difficilement applicable au tourisme suisse en raison de sa situation géographique. En effet, ce tourisme se développe principalement dans les régions océaniques, ayant une offre sous-marine plus attirante que de simples visites d’épaves. 

More...

Le géotourisme en Suisse

post by : Perotti Alissandre



Le géotourisme consiste en la mise en valeur de sites géologiques intéressants afin que les visiteurs puissent les comprendre. Cette forme de tourisme culturel est de plus en plus développée et pratiquée en Suisse, mais surtout, dans le monde entier. C’est pourquoi, ce travail va présenter des exemples de sites géotouristiques dans le monde et, plus précisément, en Suisse. De plus, la mise en valeur d’un site géologique peut se faire de différentes manières : par exemple des sentiers géologiques peuvent être mis en place. Les nouvelles technologies peuvent également se mettre au service d’un site géotouristique pour rendre cette offre interactive. Finalement, le géotourisme a des impacts autant positifs que négatifs sur l’économie, l’environnement, mais aussi sur la société dans laquelle il est pratiqué.

More...