Crans-Montana : Analyse de la destination en 2017

post by : Pfister Zoé



 

La station de Crans-Montana se situe dans le district de Sierre dans le canton du Valais. Réputée pour son domaine skiable et ses divers événements internationaux. Elle s’étend du Glacier de la Plaine Morte à la plaine du Rhône, englobant au total quatre régions. Les différents acteurs touristiques profitent de cette diversité géographique et proposent ainsi un large panel d’activités et d’offres. Il est intéressant de constater que la station de Crans-Montana a su se diversifier et s’ouvre davantage au tourisme saisonnier. En effet, elle mise de plus en plus sur le développement d’un tourisme estival. Malgré sa notoriété, l’image de la station se détériore depuis quelques années, c’est pourquoi elle essaie de s’en détacher. Elle promeut donc une station jeune, dynamique et sportive.

 

La diversification saisonnière et promotion d’une station jeune dynamique et sportive.

 

Depuis 2016, l’association Crans-Montana Tourisme & Congrès (CMTC) lance un nouveau concept pour sa destination : Crans-Montana Absolutely. L’objectif consiste à donner une identité nouvelle et précise à la marque, qui se veut d’avantage orientée famille, jeune, dynamique et sportive. Pour ce faire, elle développe de nouvelles activités estivales, comme le « BIKE » avec le vélo de route, le VTT, le Downhill et l’Ebike et met ainsi en avant sa multitude d’activités outdoors. Elle mise également sur la notoriété de nombreux événements très renommés, organisés sur l’ensemble de l’année, comme la coupe du monde de ski alpin féminin, le tournois de golf « Omega European Masters » ou encore « Caprices Festival ». Ces derniers visent différents publics cibles et permettent ainsi à l’organisation touristique d’attirer des touristes au fil des quatre saisons.

 

Les résultats obtenus par Crans-Montana Tourisme & Congrès en 2017

 

Malgré le fait qu’ils ne sont pas toujours atteints, l’équipe de CMTC est satisfaite du travail qu’elle a fourni durant l’année 2017. Elle est ravie des changements apportés et des nouvelles innovations mises en place depuis 2016. Même si beaucoup de travail reste encore à faire, elle est sur la bonne voie. En effet, changer l’image d’une destination touristique prend du temps, mais cette station s’en donne tous les moyens afin d’y parvenir. Orientée d’avantage sur ses clients, elle souhaite devenir la station de tous les possibles.

More...

Châtel-St-Denis, les Paccots et la Région: Analyse de la situation en 2017

post by : Auriane Oguey



Située dans le canton de Fribourg, à la frontière du canton de Vaud, la région des Paccots propose une multitude d’activités hivernales, comme estivales. Leurs différents logos appuient cette variété saisonnière de qualité. Cette région innovante intègre sa diversité culturelle dans son offre touristique. Il est intéressant de constater que cette région de moyenne altitude encourage les amoureux de la nature et des traditions à découvrir cette destination. La nature authentique et préservée est un atout qui attire les suisses comme les étrangers. Malgré cette situation de prime abord prospère, les Paccots affrontent, depuis quelques années, un problème de taille, à savoir une diminution des nuitées.

 

Présentation des enjeux touristiques

Dans un premier temps, il est primordial d’étudier le fonctionnement de cette région pour en comprendre les enjeux. Les neufs communes de la Veveyse délèguent la gestion du secteur touristique à un seul et même office du tourisme. Ce dernier accomplit les missions qui lui sont confiées, majoritairement grâce à des subventions. L’une de ses tâches est de proposer des animations aux clients. Parmi cette gamme élargie d’activités, deux produits phares se démarquent: raquettes et randonnées. Toutefois, l’ensemble de leurs produits se rejoignent autour du thème de la nature. Bien que les animations soient classifiées par saison à travers les deux logos, elles se réunissent toutes sous la marque “Châtel-St-Denis Les Paccots et la Région”.

 

Proposition de solutions réalisables

Dans un second temps, il est possible d’observer une situation critique. En effet, malgré les innovations régulières, ainsi que sa labellisation de qualité, la région des Paccots constate une baisse continue des nuitées depuis 2008. Par exemple, la plateforme internet Dzin.ch, créée en 2016, n’a pas inversé cette tendance. Cette problématique des nuitées suscite l'intérêt pour ce cas particulier. Par conséquent, ce poster illustre la situation touristique de cette destination. Le but de cette analyse est de proposer des innovations envisageables, afin d’assurer la pérennité des Paccots.

 

More...

Saignelégier

post by : fanny.bove



Situé au nord-ouest de la Suisse, le canton du Jura compte plus de 72'000 habitants et se compose de 3 districts. Parmi eux, celui des Franches-Montagnes dont le chef-lieu est Saignelégier. Ce district est particulièrement connu pour sa nature intacte, ses chevaux ainsi que pour les producteurs du fromage emblématique de la région : la Tête de Moine. Depuis quelques années maintenant, la région se bat afin d’attirer les potentiels touristes à la recherche d’authenticité et de ressourcement profond.

Grâce à Jura & Trois-Lacs, la destination du Jura et plus particulièrement Saignelégier a pu acquérir une certaine notoriété auprès de la population suisse principalement. Les points forts que la destination a su judicieusement mettre en avant sont : l’Etang de Gruère pour le côté nature et préservation de la faune et de la flore, le célèbre Marché Concours qui est une course de chevaux ayant lieu chaque année au mois d’août mais aussi sa fromagerie qui produit le délicieux fromage qu’est la Tête de Moine.

Dans le but d’aider au développement de la région, nous avons réfléchis à plusieurs activités ludiques et innovantes. Du côté des divertissements outdoor, nous avons pensé à un cinéma en plein air ainsi qu’à une patinoire naturelle sur l’Etang de la Gruère durant l’hiver. Dès le retour des beaux jours, des rosalies (vélos à quatre places) pourraient être louées à l’OT afin de découvrir la région de façon douce et écologique. Pour finir, nous avons imaginé un hôtel «vert » qui proposerait un centre de remise en forme et détox mais aussi des produits bio et locaux.

En ayant pris contact avec l’office du tourisme de Saignelégier, nous avons pu constater combien la région cherche à se démarquer des autres lieux touristiques de Suisse. En effet, ils multiplient les publications de dépliants contenant des informations utiles telles que les hébergements, les randonnées ou encore les bonnes tables de la région. Jura Tourisme propose également des parcours découverte comme par exemple celui de l’Etang de la Gruère, des balades équestres en forêt ou en ski de fonds durant la période hivernale.

More...

Montreux-Riviera

post by : marc.jonin



Montreux-Riviera Tourisme est une association composée de 17 communes allant de Lutry à Villeneuve comportant 6 points d’informations. L’organisation touristique compte 36 employés. Le siège administratif se trouve à Montreux et le Booking Centre, centrale de réservation, se situe quant à lui à Vevey. L’association a pour but de favoriser le développement et de promouvoir le tourisme dans sa région et cela via l’information et le renseignement auprès des touristes dans les différents points d’information.

« Montreux Riviera, Pure Inspiration » est la marque représentant l’association Montreux-Riviera Tourisme. Grâce à cette marque, les 3 régions et les 17 communes sont rassemblées sous un même nom et donc vendue comme étant une seule destination. La marque s’occupe de 5 domaines d’activités stratégique : évènements, culture et loisirs, art de vivre, enseignement et bien-être et tourisme d’affaires.

La destination touristique Montreux-Riviera présente des innovations touristiques en adéquation avec la demande actuelle du marché. Une innovation majeure est « Be my Guide ». Celle-ci est une application qui met en commun visiteurs et locaux dans le but de promouvoir la destination par des acteurs locaux. La confiance se donne plus facilement à ceux qui vivent quotidiennement dans la destination plutôt qu’à un professionnel dont le but est de faire de l’argent.

More...

Développement des activités pour la station des Bugnenets-Savagnières

post by : Rong Noémie



La station des Bugnenets-Savagnières présente une configuration inhabituelle. En effet, elle est à cheval entre deux cantons, Berne et Neuchâtel. Elle est le résultat d’une fusion entre la station des Bugnenets et celle des Savagnières dans les années 80.
La société des Remontées mécaniques est une SA. Elle propose 7 téléskis différents et 35 kilomètres de pistes. La station tourne à l’aide de 70 saisonniers, équivalent à 30 employés à temps plein. Ces employés sont, pour la plupart, des agriculteurs de la région.

Le directeur de la SA n’a malheureusement pas souhaiter nous communiquer leurs chiffres. Il a simplement précisé que la société tourne bien et qu’elle s’autofinance.

 

La station est bien située, à l’orée du Parc Chasseral, avec une forte déclivité. Ce qui, pour nous, est déjà un point fort. Le principal USP reste tout de même le fait que la station de ski ait été fondée par le grand-père de Didier Cuche. Un emblème national déjà exploité par les directeurs de la station, avec notamment une course pour enfants portant son nom.

Afin de développer les activités estivales et dans le futur, pouvoir exploiter les remontées mécaniques malgré le manque de neige, nous pensons qu’il serait important d’utiliser les deux USP cités précédemment. En accentuant la filiation au parc Chasseral et en utilisant l’image de Didier Cuche, Bugnenets-Savagnières pourrait se créer une place importante dans la région.

En effet, le 80% des clients de la station proviennent du triangle Bienne, la Chaux-de-Fonds et Neuchâtel. Les 20% restant sont principalement des Suisses mais également des Français, Allemands et Italiens.

Les offres d’hébergement sur la station sont majoritairement des résidences secondaires et les visiteurs doivent se déplacer à Saint-Imier ou dans le Val-de-Ruz pour trouver un logement. Ce qui ne facilite pas la tâche d’attirer non pas des excursionnistes mais vraiment des touristes.

Nous avons différentes propositions d’innovations pour la région. Tout d’abord, le Trottin’herbe sur les pistes en été ; le VTT en proposant des sentiers en partenariat avec le parc Chasseral ; du segway. Pour jouer de l’image de Didier Cuche, il serait également envisageable de proposer des camps d’entrainements l’été pour les enfants avec la participation du skieur. Des sentiers thématiques pour les jeunes et moins jeunes sont également imaginables. Ceux-ci pourrait changer au fil des saisons avec comme thème central les vaches, les animaux sauvages, la cueillette des champignons, reconnaître les arbres et les oiseaux,…

Enfin, nous aimerions mettre sur pied des manifestations mettant en scène le folklore de la région. Nous proposerions notamment une fête du 1er août au sommet du domaine avec de la musique et des costumes traditionnels ; organiserions la visite de fermes et de métairies ; des brunchs régionaux.

Nous pensons que ce type de manifestations peuvent être appliquées à l’ensemble des stations suisses. Certains touristes viennent en Suisse pour le luxe des villes mais beaucoup recherchent le dépaysement, le contact avec la nature, l’attachement aux traditions.

L’atout de la Suisse dans cette quête de l’authentique est que proposer ce type d’activités n’est pas uniquement de la mise en scène, du faux. Nombreuses régions suisses ont encore un grand attachement à leurs traditions, leur patois, leurs costumes traditionnels. C’est cela que nous devons mettre en avant.

 

 

 

More...

Jura & 3 Lacs

post by : Spiri Camille



Sujet : Jura & Trois-lacs

Afin de trouver les informations complémentaires pour notre travail, nous avons contacté par mail Madame Carole Rossé qui est chargée des relations publiques à Jura & Trois-Lacs. Celle-ci nous a fait parvenir le rapport d’activités de 2013, puisque celui de 2014 n’était pas encore disponible, étant donné qu’il sera disponible dès le 20 mai, date de leur assemblée générale. Nos informations pour le travail viennent essentiellement de ce document.

Pour ce qui est des informations, nous avons relevés que la région Jura & Trois-lacs regroupait les offices du tourisme de : Neuchâtel Tourisme, Jura Tourisme, Jura Bernois Tourisme, Région Soleure Tourisme, Tourisme Bienne Seeland, Moret Tourisme, Estavayer et Payerne Tourisme et Yverdon-les-Bains-Région.

Enfin, la mission de Jura & Trois-Lacs est de soutenir et développer de manière durable l’économie touristique de la destination, ceci grâce à une étroite collaboration avec les offices de tourisme déjà mentionnés ci-dessus ainsi que des partenaires privés ou publics suivant le projet entrepris.

More...