Massentourismus in der Jungfrau Region

post by : loucine.maugere



Schon vor hundert Jahren war die Schweiz eine beliebte Tourismusdestination. Thomas Cook führte die ersten Pauschalreisen für Engländer in unser kleines Alpenland ein. Schon früh war das Berner Oberland eine populäre Destination. Dies wirkte natürlich für die Wirtschaft der Region positiv aus. Allerdings kommen nun immer mehr Touristengruppen, vor allem aus Asien, die im Blitztempo die Bergen besichtigen wollen. Am Morgen Interlaken, am Nachmittag schnell auf die Jungfrau Joch steigen, und am nächsten Tag schon in Paris. Dieser Massenansturm auf die Jungfrau hat nicht nur positive Auswirkungen. Genau diese Auswirkungen auf die Region, ab positiv oder negativ, wollen wir nun besser unter die Lupe nehmen. Darum stellten wir uns die Frage, wie der Massentourismus die Jungfrau Region beeinflusst in den Bereichen Wirtschaft, Natur und Kultur. Und welche Prognosen können wir für die Zukunft machen?

More...

Nyon Région Tourisme

post by : Pannatier Vanessa



Nyon Région Tourisme

Nyon Région Tourisme est une association à but non lucratif qui s'occupe du tourisme dans la région du district de Nyon. L'office principal se trouve à l'Avenue Viollier juste en dessous de la gare de Nyon. Afin d'assurer une présence au bord du lac, un point i est ouvert de mai à septembre, en face du débarcadère de la CGN, pour accueillir les touristes. De plus, Nyon Région Tourisme possède deux offices antennes qui se trouvent à St-Cergue et à Coppet et s'occupe également du service marketing pour l'office du tourisme de Rolle.

Toute la région est largement desservie par les transports publics à travers la ville, accessible en train. Il est aussi possible de découvrir une autre facette de Nyon, les périodes du Moyen Âge et de la Renaissance avec un tour en P’tit Train à travers les vestiges romains. En parlant de l'offre touristique, les amateurs d’histoire seront comblés en découvrant les nombreux musées, châteaux et églises. Nyon attire de part son statut de ville romaine avec son musée romain et ses colonnes sur l'esplanade des Marronniers. A découvrir également, la mosaïque florale. Son magnifique château blanc surplombe le lac et propose le musée de porcelaine. On y trouve également le musée du Léman et le musée romain.

La région de Nyon offre une riche diversité de paysages et une grande variété de restaurants pour tous les goûts ; gastronomie, exotique ou lacustre. Nyon offre une multitude d’activités comme le cyclisme, des excursions, des randonnées, le un sentier des toblerons, de nombreux points de shopping, du sport et des loisirs, des produits du terroir et vignoble, des visites guidées et des rallyes.

Cette région offre une grande possibilité de s’épanouir, elle offre divers terrains de sport comme des murs pour l’escalade, des plages pour le beach volley, des centres de fitness, des terrains de golf et de swingolfs, des places de jeux, des terrains de pétanque des piscines, des terrains de tennis et squash, et la possibilité de pratiquer des sports nautiques, ou simplement faire un tour en pédalo, en voilier ou en bateau.

Nyon se développe aussi en tant que ville de festival avec notamment le Paléo qui connaît un immense succès chaque année. C’est le plus grand festival plein air de Suisse. Il a également un succès européen. Il accueil 230 000 pendant six jours.

Finalement, Nyon Région Tourisme fait partie de la région de La Côte et peut vous conseiller de nombreux viticulteurs qui vous feront déguster leur produit.

More...

Crans Montana

post by : Som Noemi



Crans-Montana est une station de moyenne montagne située en Valais, au-dessus de Sierre. Elle est gérée par Crans-Montana Tourisme et Congrès (CMTC) basé à Lens. Le directeur de cette association est Bruno Huggler, qui fut sous-directeur de Valais tourisme et qui détient un diplôme fédéral d’expert en tourisme. L’entreprise emploie 41 personnes, majoritairement pour l’accueil, l’information et le marketing, dont 55% de femmes. La formation continue fait l’objet d’une véritable politique d’entreprise chez CMTC. En 2013, 80% des employés ont suivi au total 480 heures de formation.

 

Crans-Montana propose une multitude d’activités, que ce soit dans les sports d’hiver, d’été ou autres événements faisant vivre la station. Les principaux événements sont l’Omega European Master de golf, le Caprices Festival, le Cristal Festival (concours international de publicité) ou la Coupe du monde FIS de ski. De plus, les 200 kilomètres de pistes du domaine skiable côtoient des sommets de plus de 4000 mètres formant la mythique « Couronne impériale ». Le panorama unique et merveilleux de ce lieu attire chaque année de nombreux touristes.

 

Actuellement, Crans-Montana cible une clientèle aisée grâce à ses boutiques de luxe, sa gastronomie et ses hébergements. Cependant, la station tend à attirer une clientèle plus jeune et familiale. On peut le voir avec le changement progressif de la programmation du Caprices Festival, axée sur la musique électronique. De plus, la rénovation du Centre de Congrès, dont la capacité d’accueil est d’un maximum de 2000 personnes, permet de développer le tourisme d’affaires. Un autre groupe cible intéressant pour la station est le marché chinois. 

More...

Fribourg Tourisme

post by : Bryois Clara



FRIBOURG TOURISME

Fribourg Tourisme a une structure qui se constitue comme suit : c’est une association de droit privé d’utilité publique dont les statuts doivent être acceptés par le Conseil d’Etat du canton de Fribourg.

Fribourg se vend sous la marque de « Fribourg Tourisme », qui représente la ville. « FRIBOURG REGION » est, quant à lui, l’organe cantonal en charge de la promotion touristique de canton.

Cette association emploie au total 17 employés dont trois ayant intégré dans leur cursus académique la HES-SO Valais en filière tourisme dont le directeur.

Le financement 2013 s’est élevé à un total de 1'463'000 francs au total, la source première principale étant les subventions, suivie des taxes de séjour.

Une problématique reste d’actualité pour Fribourg Tourisme. En effet, cette association fait face à des problèmes d’ordre politique, incluant le manque de soutien ainsi qu’une certaine lenteur de diverses démarches administratives. Par conséquent, Fribourg Tourisme se voit dans l’obligation d’entreprendre des partenariats avec des entreprises du domaine privé pour trouver une solution à ce besoin d’obtenir des sources de financement suffisantes.

L’AGGLO pour sa part confie la gestion et la promotion touristique de son périmètre à Fribourg Tourisme et Région à travers un mandat de prestations qui règleront le financement et les différentes missions.

Une prestation nommée « City Card Fribourg » permet aux visiteurs de pouvoir bénéficier d’une multitude d’activités comme la visite du musée de Fribourg, une partie du Golf Urbain ou un tour en petit train.

La ville met en avant la magnifique Cathédrale St-Nicolas de style gothique qui domine le centre de la vieille ville. Celle-ci attire chaque année un grand nombre de visiteurs. De plus, chaque année se déroule la traditionnelle fête de la Saint-Nicolas dans les rues de la vieille ville accompagnée d’un cortège. Depuis octobre dernier, le Pont de la Poya constitue une nouvelle curiosité de la région. Il fait déjà l’objet de nombreuses visites. Première en Suisse, Fribourg à mis sur pied un Golf Urbain. A travers lui nous est offert de découvrir la cité médiévale qu’est Fribourg.

 

 

More...

La Gruyère Tourisme

post by : Morand Noemie



La Gruyère Tourisme est une association qui compte deux offices du tourisme (Bulle & Gruyère). Il y a au total 13 collaborateurs. Ses missions sont de promouvoir la région et gérer les tâches liées aux prestations destinées aux hôtes des 25 communes de la région. Concernant les chiffres importants, l’année 2014 a enregistré 559'831 nuitée. Malheureusement, beaucoup d’autres chiffres tels que les lits marchands ne sont pas recensés et restent inconnus.

Par rapport au budget, Les offices du tourismes sont financés par les communes (30%), les taxes de séjour (22%), les communes pôles qui sont des communes jugées plus influentes que les autres dans le secteur du tourisme (16%), Les contributions et fond marketing UFT (10%), le chiffre d’affaire sorties d’entreprises (7%), les ventes de forfaits et autres produits (9%) ainsi que d’autres contributions (6%).

Les coopérations principales sont faites avec Suisse Tourisme, l’Union Fribourgeoise du Tourisme (UFT), Fribourg région, Moléson, Charmey, et les sociétés de développement de Bulle et Gruyère.

Sous la marque la Gruyère on retrouve 3 produits phares (USP) : le Château de la Gruyère, la Maison du Fromage et la Chocolaterie Cailler, qui attirent encore aujourd’hui beaucoup de visiteurs.

La désalpe de Charmey est une manifestation qui attire également beaucoup de visiteurs. Elle est un exemple flagrant de mise en scène. Le dernier samedi de septembre, les troupeaux descendent de l'alpage en cortège. Les vaches sont décorées de fleurs et portent les cloches. Les paysans, eux, sont habillés en costume traditionnel.  On trouve différentes animations et un cortège folklorique avec également des stands de ventes et de dégustations des produits du terroir.

Actuellement, la région doit faire face au problème d’enneigement très présent sur beaucoup de stations suisses de basse altitude. Pour trouver une solution, la Gruyère Tourisme a organisé en collaboration avec les acteurs du tourisme de la région des réunions pour aborder l’avenir de la région, ses offres et ses infrastructures.

More...

Consumer experience tourism and brand bonding

post by : Winterhalter Camille



Mitchell, M. A., & Orwig, R. A. (2002). Consumer experience tourism and brand bonding. Journal of Product & Brand Management11(1), 30-41.

Building a bond between customer and brand using the tool of touristic attractions: That is what the article by Mitchell & Orwig (2002) is all about. The authors define the notion of the consumer experience tourism (CET). This is a leisure experience that the buyer will link to the brand.

There are many different ways of creating CET: museums linked to the brand or with apparition of the brand in it, wine tasting tours, plant tours, breweries offering on the spot maid beers or stores showcasing the production process. With the evolution to the service economy, it has become more and more popular to visit industries and discover how products are done practically. However, due to industrial espionage the number of visit of factory has been reduced. Recently, a new way of CET developed: virtual plant tour. It permits consumer to enter virtually the company and follow production even when it takes place far away from their home.

Using CET has many different advantages compared to traditional ways of advertising. Most of all, it allows a stronger involvement of the customer. The word of mouth and the feeling of belonging is way stronger with touristic experiences than what could be achieved with any other marketing strategies. Consequently, the buyer will be way more loyal and this loyalty is incredibly valuable for the company.

For a CET to operate well, the location of it is determinant. It should be situated according to 3 criterions: where there is a positive economic growth, in a region with well-developed transportation systems and where there are already existing hospitality accommodations.

This new approach to marketing allows the company to reach 3 different publics: current and potential consumers, business partners and community stakeholders. First, it becomes a low-cost entertainment for families, community groups, travelers or business groups. Second, it gives the chance to coworkers to know perfectly the company and for partners to trust the brand. And finally, it is an effective way to communicate positively to the community surrounding the business.

When CET are successful, the company reaches many different outcomes such as improving the company image, educate the population in the surroundings, permit a good communication between the company and its partners and stimulate the local economy.

In conclusion, the merging between tourism and marketing is positive for both of the actors. The company builds a better customer-brand relationship and, on the other hand, the buyer experience a unique and cheap form of leisure.



DOWNLOAD

Article.pdf


Authors

Winterhalter, Camille - 702_e (2015)

 

Le wwoofing, des vacances pas comme les autres

post by : Corminboeuf Yann



Recevoir le gîte et le couvert en échange d’un coup de main à la ferme ? C’est le principe du Wwoofing (World Wide Opportunities on Organic Farms). Ce mouvement apparu dans les années 70 au Royaume-Uni allie la découverte de la ferme aux vacances. En effet, le principe est simple : après inscription sur un site internet contre une modeste contribution, le wwoofeur accède à la liste des membres de l’organisation. En fonction de la destination et de ses motivations, il pourra choisir le domaine (huiles essentielles, élevage, production laitière, cultures, maraîchage, etc.) qu’il aimerait découvrir. À la suite d’un échange d’e-mails, la durée et les tâches du séjour sont définies.

Sur une base non-contractuelle, le wwoofeur s’engage à travailler entre 4 et 6 heures journalières. En échange, il est nourri et logé sur place. Il a également l’occasion, de par ses échanges avec l’hôte, d’améliorer ses compétences linguistiques et de se familiariser avec les coutumes locales, dans un contexte de rapprochement avec la nature.

Cette nouvelle façon de voyager, particulièrement bon marché, permet de soutenir le développement durable, puisque toutes les fermes participantes sont bios. Cependant, comme dans la plupart des échanges basés sur la bonne fois, des abus peuvent parfois être constatés. L’engagement d’un woofeur engendre effectivement moins de frais qu’un ouvrier agricole et cela peut tenter un hôte peu scrupuleux. Toutefois, le fait de ne pas signer de contrat donne le droit aux deux parties de se rétracter dans le cas où les accords conclus au préalable ne sont pas respectés.

Ce retour aux sources n’est pourtant pas donné à tout le monde. Allergiques aux animaux et au travail, phobiques de l’isolement, douillets s’abstenir...

More...