Les impacts touristiques du Montreux Jazz Festival

post by : amelia.sager



Grâce à leur renommée et aux différentes têtes d’affiche proposées, les gens sont parfois prêts à parcourir plusieurs milliers de kilomètres afin de venir admirer leurs artistes préférés dans les différents festivals. Par conséquent, ils impactent également le secteur touristique. À l’échelle de la Suisse, nous nous sommes alors demandé quels étaient les impacts du Montreux Jazz Festival sur le tourisme. À l’aide de trois sources récoltées, nous avons été en mesure de synthétiser les différentes informations nécessaires pour comprendre ces différents impacts. Nous avons compris l’importance du festival pour la région de Montreux, du fait que le festival permet aux hôteliers et restaurateurs de réaliser un chiffre important durant le festival ainsi que la renommée de la ville de Montreux qui attire de nombreux touristes le reste de l’année.

More...

Le Montreux Jazz Festival

post by : morgane.apothelo



Le Montreux Jazz Festival (MJF), un festival créé en 1967 par René Langel, Claube Nobs et Géo Voumard qui se déroule chaque année pendant deux semaines durant l’été. Son budget de départ était de 10'000 francs suisses, mais la valeur actuelle de cette entreprise est de 30 millions de francs. Le jazz et le blues sont au centre des genres, mais d’autres styles de musiques ont aussi réussi à trouver une place.

Le MJF est une fantastique carte de visite pour la destination Montreux-Riviera. Bien que cette destination soit reconnue pour de nombreux autres atouts (culturels ou paysage), la notoriété du Montreux Jazz a permis à Montreux Riviera d’être placée sur la carte du Monde.

En ce qui concerne les retombées médias, l'office de tourisme accueille, en collaboration avec le Festival, plus d’une trentaine de médias internationaux traitant à la fois du Festival mais aussi de la région. Le Festival quant à lui accueille un autre quota de médias, qui lui est propre. On a pu recenser des articles parus jusque dans le "New York Times" !

Chaque année, les hôtels sont complets et les restaurateurs reconnaissants. En 2014, le MJF a généré entre 50 et 60 millions de francs suisses de retombées économiques pour la Riviera. Même si la commune doit injecter de l’argent pour ce festival, comme en matière de protocole, les 16 jours de ce festival dopent l’économie locale. Durant cette même année, on a recensé 55'000 nuitées générées par cet évènement, ce qui représente 15 à 20% du chiffre d’affaire annuel des hôteliers de la région. Les restaurateurs ne sont pas en reste, on considère que cette période représente 20% de leur chiffre d’affaire annuel. Les 250'000 visiteurs de 2014 sont autant suisses que français, allemands américains ou italiens.

Cette année, le festival a eu lieu du 30 juin au 16 juillet.


 Selon les chiffres obtenus de la part de de l’office de tourisme de Montreux-Riviera, les nuitées sont comptabilisées ainsi (arrondis !):

 

Juillet 2015

Juillet 2016

Août 2015

Août 2016

Montreux

58’000

64’000

60’000

60’500

Vevey

10’000

11’000

10’000

10’500

Bourg en Lavaux

4’000

4’500

3’500

4’000

La Tour-de-Peilz

3’000

4’000

3’000

3’500

Villeneuve

1’000

1’000

900

800

Montreux Riveira

82’000

94’000

82’000

87’000

 

Comme cité précédemment, le MJF s’est déroulé du 30 juin au 16 juillet 2016. On peut constater qu’en 2016, de juillet à août, rien qu’à Montreux, 3'500 nuitées de plus sont comptabilisées. Le MJF ayant une grande influence, il se peut que les concerts aient apporté un plus dans cette région. On peut aussi constater qu’en 2016, il y a toujours plus de nuitées recensées en juillet qu’en août, période durant laquelle le festival a lieu. 

Toujours selon les documents reçus, il est noté que les pays ayant la plus grosse part de marché dans la région de Montreux-Riviera sont la Suisse, la France, l’Amérique du Nord, Royaume-Uni/Irlande et en cinquième position les États du Golf.

Ce festival a donc une influence sur les restaurateurs ainsi que sur les hôteliers, qui voient leur chiffre d’affaires boosté et qui effectuent 20% de leur chiffre d’affaires durant cette période.

More...