Augmentation du nombre de réservations via smartphone

post by : Perracini Marion



Le nombre de réservation via smartphone est en hausse depuis quelques années déjà. Ce phénomène s’explique selon deux raisons principales ; premièrement, le smartphone est petit et facilement transportable, ensuite, il est possible de se connecter presque partout dans le monde et donc d’avoir accès à toutes nos données importantes. Différentes études, notamment celle faite par Criteo, ont permis de mettre des chiffres concrets sur cette nouvelle innovation appliquée au monde du tourisme.

Les touristes connectés, c’est-à-dire les touristes les plus aptes à concevoir le smartphone comme moyen de réservation, viennent à la majorité de Thaïlande, de Chine, et du Brésil. Il semblerait que les pays en voie de développement soient plus réceptifs à effectuer des réservations via mobile.

Différentes enquêtes démontrent ensuite que les réservations via mobile ne concernent pas tous les domaines du tourisme de la même manière. En effet, on peut voir que les réservations qui contiennent beaucoup de détails, comme les packages, nécessitent un écran plus grand que celui d’un smartphone. C’est pourquoi les tablettes sont fréquemment utilisées pour faire des réservations touristiques.

L’utilisation des mobiles pour effectuer des réservations dans le tourisme demande aux marketeurs de développer de nouvelles stratégies, ceci afin de profiter de ce nouveau mode de consommation. Il faut donc comprendre pourquoi et comment le consommateur utilise les réservations mobiles, afin de pouvoir répondre au mieux à ses besoins.

L’application de ce phénomène en Suisse est également observable. Sans avoir de chiffre précis concernant notre pays, il est possible de discerner que certains acteurs du tourisme en Suisse permettent déjà les réservations via smartphone, notamment Booking ou encore les CFF. Selon l’observatoire valaisan du tourisme, cela permettrait de faire baisser les coûts concernant les canaux de distribution et d’offrir une plus large palette de mode de réservation aux clients et donc de lui simplifier la vie. Dans un contexte où le franc suisse est très haut, ceci n’est pas négligeable.

 

Mélanie Gay, Xénia Manrau, Marion Perracini et Mélanie Porret - HEG TOURISME - 703D - 2015

More...