Space Tourism

post by : Vogtlin Pascal



Das Amerikanische Unternehmen World View mit Sitz in Arizona bietet eine einzigartige, spektakuläre und unvergessliche Art von Reisen.  Mit ihrem neuen Angebot übernimmt World View den Lead in einem noch wenig entwickelten  Markt des Bereichs Space-Tourism.  Mit einem speziellen Ballon, der eine Höhe von bis zu 100‘000 Fuss  erreichen kann, bietet sich die Möglichkeit während 5-6 Stunden für 75‘000 Dollar die Welt mit all ihren Facetten weit über dem Erdboden von oben zu betrachten. Dieser Flug kann ohne vorheriges Training absolviert werden.

More...

Schluss mit Winter

post by : Suter Alexandra



Schluss mit Winter

Klassische Winterferien in den Alpen sind bei den europäischen Touristen nicht mehr so berühmt wie auch schon. Die Europäer verreisen zwar immer häufiger in den Wintermonaten, jedoch verstärkt in wärmere Feriendestinationen. Über die letzten sieben Jahre ist der Prozentsatz von europäischen Wintertouristen im Ausland von 30 auf 40% gestiegen. Im Winter 2012/13 wurden von den Europäern insgesamt 127 Millionen Urlaubsreisen ins Ausland unternommen. Der größte Anteil von 25% machte Strandurlaub, 23% gingen auf Städtereisen, 17% auf Rundreisen und nur 7% entschieden sich für einen Wintersporturlaub.  Der Strandurlaub im Winter hat in den letzten Jahren Marktanteile von vier Prozent gewinnen können währen der Wintersporturlaub drei Prozent verlor.

Schweizer Destinationen reagieren ganz verschieden auf diese Entwicklung. Einige Destinationen entschieden sich, trotz sinkender Nachfrage, in ihr Bergbahnunternehmen zu investieren, andere hingegen versuchen den Schwerpunkt auf den Sommertourismus zu lenken.

Die Jungfrauregion gehört zu den Destinationen, die sich trotz sinkender Nachfrage entschieden hat in ihre Bergbahn zu investieren. Es wurden CHF 400 Millionen genehmigt um den Bau einer neuen Bahn von Grindelwald- Grund zum Eigergletscher zu realisieren.  Mit ihren 44 geräumigen Gondeln bieten sie nicht nur eine attraktive Aussicht auf die Eigernordwand, sie verkürzen zudem die Fahrt auf das Jungfraujoch. Die neue Gondelbahn ermöglicht es den Touristen in nur zweieinhalb Stunden von Bern auf dem Jungfraujoch zu sein,  also 45 Minuten schneller als es im Moment noch möglich ist.

Kanton Graubünden

Der Kanton Graubünden will die Wettbewerbsfähigkeit steigern und damit der Wertschöpfung, im Speziellen die Steigerung der Logiernächte im Frühling, Sommer und Herbst sowie die Frequenzen von Transportunternehmungen.

Im Jahr 2010 begannen sie mit dem Projekt „graubündenBIKE“, mit welchem Sie zum Ziel hatten, zur führenden Tourismusregion im Bereich Mountenbike zu werden. Für die Realisierung des Projektes wurden mit rund CHF 3.5 Mio. gerechnet. Und es hat sich auch als sehr erfolgreich herausgestellt. Mit ca. 4000km Routennetz und 280 erfassten Touren ist Graubünden die Nummer Eins Bike-Destination in der Schweiz und belegt den dritten Platz europaweit.

In Anlehnung an „Wandeland Schweiz“ von SchweizMobil, sowie dem erfolgreichen „graubündenBIKE“, setzt die Bündner Regierung auf die Wanderer. Sie hat das Wandern als Mittel zur Förderung des Tourismus entdeckt. Das Projekt ist für die Jahre 2015 bis 2018 mit insgesamt CHF 3.2 Mio. dotiert. Ziel von „graubündenHIKE“ ist es die Erhöhung der Wertschöpfung im Wandertourismus, sowie das Fördern der „aktiven Erholung in der Natur“ als gesunde und Ressourcen schonende Freizeit- und Tourismusaktivität in Kombination mit dem öffentlichen und privaten Verkehr. Des Weiteren wollen Sie die Schaffung von hohem wirtschaftlichem Nutzen in den Regionen durch die nachhaltige Nutzung der vielfältigen und einzigartigen landschaftlichen und kulturellen Infrastruktur des Kantons, erreichen.

„graubündenHIKE“ umfasst 11‘000km Wandernetz, 937 Berggipfel, 615 Seen und 370 Touren. Seit dem Jahr 2014 ist für „gaubündenHIKE und BIKE“ eine Applikation fürs Handy verfügbar. 

More...

Float Inn

post by : Sardet Noelle



Float inn est une offre unique sur le lac Léman. L’hiver, l’organisation propose des nuits Bed and Breakfast au cœur de la cité de Calvin et au pied du jet d’eau de Genève. L’été, Float inn propose diverses croisières sur les flots du plus grand lac d’Europe. Mais il est également possible d’admirer les feux d’artifices des fêtes de Genève ou du 1er août et de suivre le Bol d’Or. Toute offre peut être réalisée sur mesure pour une expérience inoubliable. 

More...

Les habitants promotteurs de leur communauté.

post by : Fernandez Ruben



A la recherche de l'expérience unique, les touristes se tournent vers de nouveaux experts: les locaux. Via les réseaux sociaux, ils ont la possibilité de faire leurs propres démarches pour planifier leurs vacances personalisées.

Les plateformes en ligne se sont alors multipliées tels que Be my guide, Couchsurfing, Couchsharing. Les offices du tourisme participent activement à ce processus et développent alors une offre plus variée pour leur destination.

 

More...

Airbnb

post by : Biollay Aude



Durant ces cinq dernières années, les sites qui proposent des locations de propriétés privés sont fortement en expansion. Il s’agit d’un modèle d’affaire C2C (customer-to-customer) qui consiste à mettre en contact directement le propriétaire et le client.

Ce service propose aux particuliers de mettre en location une chambre inoccupée ou une résidence secondaire voir même leurs propre logement lorsqu’ils sont en vacances.

Les prix sont variés selon les critères requis par le client, mais dans la majorité des cas, cette méthode de logement s’avère être plus économique que l’hôtellerie dite traditionnelle.

Les clients ont la possibilité de laisser sur la page de l’hôte un commentaire sur le logement, ce qui peut se révéler très utiles pour les futures locataires. De plus si le client désire poser une question directement à l’hôte il lui suffit de lui envoyer un message.

 

Depuis sa création en 2008, Airbnb a généré 1,6 millions de nuitées et est présent dans 13'000 villes de 182 pays.

More...

Cosmopolit Home

post by : Vuilleumier Lorane



Cosmopolit Home est la première plateforme à proposer le « nightswapping », qui est un système d’échange de nuit entre particuliers. Le concept fût inventé en 2011 par Serge Duriavig et le site internet fût officiellement mis en activité fin 2013.

 

L’idée lui est venue lors d’un voyage en Amérique, durant lequel il a tenté l’expérience de l’échange de maison car les aspects authentiques et économiques du concept lui semblaient attractifs. Ce faisant, il a découvert les avantages de cette forme de logement, mais également ses contraintes comme l’obligation de réciprocité, l’équivalence de standing et le manque d’accompagnement. Il a donc réfléchi à un moyen d’améliorer ce type d’échange. C’est ainsi qu’est né le « nightswapping » qui permet de conserver les aspects positifs tout en éliminant les contraintes que l’on peut rencontrer dans l’échange de maison, le "couchsurfing" ou la location saisonnière.

 

La communauté compte aujourd’hui plus de 6000 logements dans 55 pays, dont la Suisse.

Découvrez la suite!

More...

Vaud : Guide, une application mobile pour aider le développement du tourisme dans le canton de Vaud.

post by : Perracini Marion



Cette nouvelle application a été crée par EDSI-Tech à l'EFPL et lancée en juillet de cette année. Elle permet aux touristes d'avoir accès à des sites et lieux touristiques selon ces préférences. Cette application multilangue est gratuite et accessible hors connection. Les propositions de visites pour les touristes sont élaborées selon les informations personnelles de l'utilisateur.

L'application est utilisée par les offices du tourisme vaudois pour recolter des données statistiques afin d'améliorer l'offre touristique et de répondre aux attentes.

ça en Vaud la peine!

More...



Le wwoofing, des vacances pas comme les autres

post by : Corminboeuf Yann



Recevoir le gîte et le couvert en échange d’un coup de main à la ferme ? C’est le principe du Wwoofing (World Wide Opportunities on Organic Farms). Ce mouvement apparu dans les années 70 au Royaume-Uni allie la découverte de la ferme aux vacances. En effet, le principe est simple : après inscription sur un site internet contre une modeste contribution, le wwoofeur accède à la liste des membres de l’organisation. En fonction de la destination et de ses motivations, il pourra choisir le domaine (huiles essentielles, élevage, production laitière, cultures, maraîchage, etc.) qu’il aimerait découvrir. À la suite d’un échange d’e-mails, la durée et les tâches du séjour sont définies.

Sur une base non-contractuelle, le wwoofeur s’engage à travailler entre 4 et 6 heures journalières. En échange, il est nourri et logé sur place. Il a également l’occasion, de par ses échanges avec l’hôte, d’améliorer ses compétences linguistiques et de se familiariser avec les coutumes locales, dans un contexte de rapprochement avec la nature.

Cette nouvelle façon de voyager, particulièrement bon marché, permet de soutenir le développement durable, puisque toutes les fermes participantes sont bios. Cependant, comme dans la plupart des échanges basés sur la bonne fois, des abus peuvent parfois être constatés. L’engagement d’un woofeur engendre effectivement moins de frais qu’un ouvrier agricole et cela peut tenter un hôte peu scrupuleux. Toutefois, le fait de ne pas signer de contrat donne le droit aux deux parties de se rétracter dans le cas où les accords conclus au préalable ne sont pas respectés.

Ce retour aux sources n’est pourtant pas donné à tout le monde. Allergiques aux animaux et au travail, phobiques de l’isolement, douillets s’abstenir...

More...

Quand la gastronomie se mêle au tourisme

post by : De Nobili Lorena



La gastronomie est subdivisée en plusieurs niches, souvent difficiles à définir. Toutefois, dans toutes ces niches, le concept reste le même : goûter aux saveurs et réjouir ses papilles. La Suisse propose divers itinéraires gourmands dans le but de découvrir les ressources gastronomiques suisses tels que celui du fromage et du chocolat.

Gruyères, Lucerne et Serrières ont décidé de miser sur le chocoloat, trésor national, en offrant une manière différente à chaque foisde le découvrir. De plus, elles ont su agréablement combiner activités chocolatées et nuitée à l’hôtel dans des forfaits très appréciés.

On retrouve le fromage dans de nombreux itinéraires gourmands ! La Suisse a su profiter du développement du tourisme itinérant afin de promouvoir les produits typiquement suisse, ainsi que de fédérer les acteurs des deux domaines de la gastronomie et du transport.

More...

La Fondue: De l'emblème helvétique à l'attraction touristique

post by : Ricard Leila



La fondue est un des nombreux attraits touristiques de la Suisse en plus de ses beaux paysages et de son calme ambiant. Lorsqu'elle est alliée à son magnifique cadre, elle constitue en elle-même une plus-value à l'offre touristique. 

A l'ère de l'innovation touristique et de la recherche d'une expérience unique, la fondue est désormais combinée à un large panel d'offres touristiques existantes. Elle permet de vivre une nouvelle aventure gastronomique. 

More...